Communiqué de presse.

Article de presse rédigé par ma chère et tendre, pour essayer de me faire un peu connaitre auprès des médias locaux.

Le bilan est positif!

2 articles dans la presse régional, un reportage pour France 3 Région, 2 interview radios.

Merci Choupinette!  😉

Guillaume Parisot, 1er diplômé de podologie équine en sud Bretagne

Nous sommes seulement 14 en France, dont deux en Bretagne. Je fais partie de la toute dernière promotion française de cinq nouveaux diplômés en podologie équine appliquée depuis le 3 novembre dernier. Un métier émergeant avec le récent développement du pied nu chez le cheval.

Véritable « Homme cheval », Je côtoie les chevaux d’aussi loin que je m’en souvienne. A 33 ans, je revendique le pied nu comme une des conditions de vie essentielles à la bonne santé du cheval. C’est ainsi qu’en avril 2009, je choisis de contribuer au bien-être des chevaux en lançant son activité de podologue et comportementaliste équin. Pour approfondir ses compétences, il se tourne vers la formation scientifique de l’américain KC Lapierre, validée le 3 novembre dernier près de Morlaix.

Un nouveau métier

Le pied nu devient une réalité pour un nombre croissant de chevaux. Pour moi, il s’agit avant tout de « s’interroger sur les idées reçues ancestrales du ferrage ». Le nombre de propriétaires qui déferrent leurs chevaux ne cessent de progresser. Ce qui était taxé de mode il y a peu, devient une pratique reconnue. Selon moi, « tous les chevaux peuvent être déférés, le pied nu convient à tout type d’activité équestre. L’important est d’être accompagné par un professionnel qui saura adapter les soins en fonction du cheval et de son activité. »

Une formation scientifique

La podologie équine appliquée est une nouvelle science développée depuis plus de 15 ans par l’américain KC Lapierre. L’Insitute of applied equine podiatry ne délivre pas qu’une simple méthode de parage. Il s’agit d’une approche scientifique et holistique prenant pour modèle non pas le pied du cheval sauvage mais celui du cheval domestique. La formation, habilitée par l’association des vétérinaires américains, se déroule sur 18 mois : 5 semaines de stages pratiques et 300 heures de modules théoriques, validés par un examen écrit et une épreuve pratique. Une formation qui se veut rigoureuse puisqu’elle oblige ses diplômés à 40 heures de pratique chaque année en formation continue.

Le travail en collaboration est essentiel. Je vous propose un partenariat afin que nous puissions étudier ensemble des cas de pathologies locomotrices chez le cheval.

Ci joints un aperçu de quelques articles scientifiques publié par l’IAEP.

Renseignements :

Guillaume Parisot, Podologue et comportementaliste équin.
Diplômé en podologie équine appliquée (DAEP).
06 78 80 54 05

guillaume.parisot@gmail.com
www.paragesetdebourrages.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s