Bibliographie sur la maréchalerie.

J’ai repris la bibliographie de Rey et je l’ai agrémenté des ouvrages que j’ai trouvé en plus.

Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas!

N° :         Année, Auteur, Titre, lieu de publication et date.

1        1533. Laurentius Rusius. Opera di Mascalcia, ou l’Art du Maréchal. – Venise, 1533.

1553. Filippo Sacro de Logliacozzo. Trattato di Mascalcia, Traité de Maréchalerie. – Venise, 1553.

1559. césar Fiaschi. Traité de la manière de bien emboucher, manier et ferrer les chevaux. Traduit en français par Naguères en 1564.

1563. Hiérocles, auteur grec. L’Art vétérinaire, aula grande Maréchalerie. Traduction imprimée à Paris en 1563.

5       1567. Caracciolo. Gloria del Cavallo. 1567.

1573. Claudio Corte. L’Écuyer. – Lyon, 1573.

1599. Carlo Ruini. Infirmila del cavallo, Maladies des chevaux. Venise, 1599.

1607. Horace de Frangisi. Hippiatrique. – Paris, 1607.

1628. Dumesnil. L’Art de la Maréchalerie. – Paris, 1628.

10     1633. N. Beaugrand. Le Maréchal expert. – Lyon, 1633.

1642. De l’Espinay. La grande Maréchalerie. – Paris, 1642.

1654. Le grand Maréchal français, sans nom d’auteur. – Paris, 1654.

1660. Beaumont. Le nouveau parfait Maréchal. -Paris, 1660.

1662. Le grand Maréchal expert et français, sans nom d’au­teur. – Paris, 1662.

15     1663. Delcampe. Art de monter à cheval. – Paris, 1663.

1664. Solleïsel. Le parfait Maréchal. – Paris, 1664.

1666. Marckam. Le nouveau et savant Maréchal, traduit de l’Anglais. -Paris, 1666.

1669. Francesco Liberati. La Perfection du cheval.- Rome, 1669.

1725. Bégrières. Manuel des Écuyers. – Paris, 1725.

20    1733. De la Guérinière. École de cavalerie concernant la con­naissance, l’instruction et la conservation du cheval.Paris, 1733.

1734. Gaspard Saunier. La parfaite connaissance des chevaux, leur anatomie, leurs bonnes et mauvaises qualités, leurs maladies et les remèdes qui y conviennent. – La Haye,

1741. Garsault. Le nouveau parfait Maréchal, ou la Connais­sance générale et universelle du cheval. – Paris, 1741.

1742. Salvador. La Santé du cheval, ouvrage espagnol. -1742.

1756. Lafosse père. Nouvelle Pratique de ferrer les chevaux de selle et de carrosse. – Paris ,1756.

25     1758. Réponse à la Nouvelle Pratique de ferrer du sieur Lafosse, par les maîtres maréchaux de Paris. – Paris ,1758.

1759. Ronden ainé. Observations sur des articles concernant la Maréchalerie. – Paris, 1759.

1760. Bourgelat. Eléments hippiatrique. – Paris, 1760.

1763. Hérissant. Médecine des chevaux, à l’usage des laboureurs. Paris, 1763.

1766. Lafosse fils. Guide du Maréchal. – Paris, 1766.

30     1768. Weyrother. Le parfait Écuyer militaire de campagne. Paris, 1768.

1771. Bourgelat. Essai théorique et pratique sur la Ferrure.- Paris, 1771.

1771. J.-B. von Sind. L’Art de dresser et de ferrer les chevaux. Francfort, 1771.

1773. Fr. Druts. L’Anti-Maréchal, ou le vrai Miroir des mala­dies internes des chevaux, leurs symptômes, leurs causes, avec les remèdes les plus assurés, les plus sim­ples et de facile exécution. – Liège, 1773.

1776. Lafosse P.E, Dictionnaire Raisonné D’Hippiatrique, Cavalerie, Manege et Maréchalerie. Paris. 1776

35     1782. Cuabert. Ferrure des chevaux qui forgent.- Instructions vétérinaires, t. V, p. 246. – Paris, 1782.

1788. J. G. Hartmann, Traité des haras, – Paris, 1788.

1800. Moorcroft. Cursory account of the various methods of shoeing horses. – Londres, 1800.

1805. Grognier. Notice historique et raisonnée sur Bourgelat. Lyon, 1805.

1810. Gohier. Tableaux synoptiques sur les Ferrures le plus sou­vent pratiquées au pied des monodactyles ou solipèdes, et didactyles ou bisulques. -Lyon, 1810.

40    1810. Braci Clarck. Recherches sur la construction du sabot du cheval, et suite d’expériences sur les effets de la ferrure. – Imprimé à Londres en 1810 et traduit en français en 1817.

1813. Gohier. Avantages et inconvénients des crampons. – Mémoires de Gohier – Lyon, 1813.

1817. Jauze. Cours théorique et pratique de Maréchalerie vétérinaire. – Paris, 1817.

1818. M. Sanfourche, Moyens de conserver l’aplomb du cheval par la ferrure, Paris, 1818.

1825. J. Girard. Traité du pied considéré dans les animaux domestiques. -Paris, 1825.

45     1827. Godwin. Guide du Vétérinaire et du Maréchal. – Paris, 1827.

1828. C. Balassa. Traité de la Ferrure sans contrainte, ou moyen de ferrer les chevaux les plus vicieux en moins d’une heure et de les corriger pour toujours de leurs défauts, système puisé dans les principes de la     physio­logie du cheval, par M. Balassa, capitaine de cava­lerie autrichienne, traduit par un officier français. Paris, 1828.

1829. Vatel. Considérations générales sur la Ferrure des che­vaux qui se coupent. – Recueil de médecine vétérinaire, 1829

1833. Grognier. Précis d’un cours d’hygiène vétérinaire. – Lyon ,1833

1835. Perrier. Des moyens d’avoir les meilleurs chevaux, ou de l’importance de la forme et de l’aplomb naturel du sabot du cheval pour la conservation de ses qualités. -Paris, 1835.

50     1837. Favre d’Evires. Le Vétérinaire campagnard.-Genève, 1837.

1839. Hurtrel d’Arboval. Dictionnaire de médecine et de chirurgie vétérinaires. – Paris ,1839.

1840. Riquet. Considérations générales sur la Maréchalerie, suivies d’un exposé de la méthode de ferrure podométrique à froid et à domicile. – Tours, 1840.

1841. J.-B.-C. Rodet. De la Ferrure sous le point de vue de l’hygiène, ou de son influence sur la conservation des animaux et leur aptitude au travail, suivi des moyens d’agir sur la corne. – Paris, 1841.

1841. Riquet. Quelques considérations sur la Ferrure podométrique à froid. – Recueil de médecine vétérinaire. – 1841

55     1843. F. lecoq. Traité de l’extérieur du cheval et des princi­paux animaux domestiques. 1845.

1843. DeNanzio. Trattato theorico et pratico della Ferratura. Traité théorique et pratique sur la Ferrure. – Naples,1843

1844. Séon Rochas. Hygiène vétérinaire militaire. – Paris, 1844

1844. H. Bouley. De la Ferrure. Maison rustique du XIXe siècle, 2e volume – Paris ,1844.

1844. Magne. Traité d’Hygiène vétérinaire appliquée. Lyon, 1844.

60    1845. Vatel. Rapport sur la ferrure à froid. – Recueil de médecine vétérinaire. – 1845

1845. Riquet. Mémoire sur la ferrure podométrique. – Recueil de médecine vétérinaire. -1845

1845. Delafond. Recherches microscopiques sur la corne. – Recueil de médecine vétérinaire. -1845

1845. Bouley jeune. Histoire de la Ferrure. – Recueil de médecine vétérinaire. -1845

1845. Bouley jeune. Observations sur la Ferrure podométrique. Recueil de médecine vétérinaire. -1845.

65     1846. Barthélémy aîné. Sur la Ferrure à froid. Recueil de médecine vétérinaire. -1846.

1846. Renault. Discussion sur la Ferrure à froid. – Recueil de médecine vétérinaire. -1846.

1846. Barthélémy jeune. De la Ferrure à froid. Recueil de médecine vétérinaire. -1846.

1846. Riquet. De la ferrure podométrique.- Recueil de méde­cine vétérinaire. -1846.

1847. Renault. Rapport sur un nouveau système de Ferrure. Recueil de médecine vétérinaire. – 1847.

70    1849. J.-C. Cross. Traité pratique et théorique de Maréchalerie. Stuttgart, 1849.

1850. Parry. Nouvelle Ferrure sans clous. The Veterinarian. Recueil de médecine vétérinaire. -1850.

1850. Notes sur l’histoire de la Ferrure du cheval—- The Veterinarian. – Recueil de médecine vétérinaire.- 1850.

1850. Vatel. Rapport sur l’ouvrage publié en 1835, par M. Perrier, de Bergerac. – Recueil de médecine vétérinaire. -1850.

1850. Sempastous. Ferrure orthopédique sur deux poulains du /¡aras de Pompadour. – Recueil de médecine vétéri­naire. 1850.

75     1850. William Miles. The horses foot and how to keep it sound, Le pied du cheval et de la manière de le conser­ver sain. – Londres, 1850. (Traduction de M. Guyton en 1862)

1850. Rossignol. Rapport sur la Ferrure d’après le système Perrier. – Recueil de médecine vétérinaire, 1851.

1850. A. Brogniez. Manuel du maréchal ferrant, – Bruxelles, 1850.

1851. H. Bouley. Discussion sur la Ferrure d’après le système Perrier. – Recueil de médecine vétérinaire, 1851,

1851. J. Ambert. De la Ferrure des chevaux. – Journal de médicine vétérinaire. -Lyon, 1851.

80    1851. H. Bouley. Traité de l’organisation du Pied du cheval. – Paris, 1851, avec un atlas de 34 planches.

1852. A. A. Rey. Traité de maréchalerie vétérinaire: comprenant l’étude de la ferrure du cheval et des autres animaux domestiques, – Lyon, 1852.

1852. N. Perron, Le Nâcérî: la perfection des deux arts, ou traité complet d’hippologie et d’hippiatrie arabes. Première partie. Traduction de Abū Bakr Ibn Badr al-Dīn al-Bayṭār ( XIIIème-XIVème s.),-Paris, 1852.

1867. J. P. Mégnin. La maréchalerie française: son histoire depuis son origine jusqu’a nos jours. –Paris, 1867.

1868. A. Sanson. La Maréchalerie ou ferrure des animaux domestiques, – Paris, 1868.

85     1889. L. A. Picard, Origines de l’École de cavalerie et de ses traditions équestres: Équitation, dressage, hippiatrique, maréchalerie, haras, remonte, harnachement, uniformes, organisation militaire, règlements de cavalerie. – Saumur, 1889.

1897. A. Degive, Manuel de maréchalerie.

1890. L. P. Goyau, Traité pratique de maréchalerie. – Paris, 1890.

1892. J. Pader, Précis théorique et pratique de maréchalerie comprenant la ferrure du cheval & du mulet.

1896. F. Peuch, F. Lesbre, Précis du pied du cheval et de sa ferrure. – Paris, 1896.

90     1896. A. Thary, Maréchalerie.

1898. J. B. Delpérier, Étude spéciale du sabot du cheval et des altérations unguéales.

1898. Section technique de la cavalerie, Manuel de maréchalerie à l’usage des maréchaux ferrants de l’armée.

1901, E. Talfumière, Écoles civiles de maréchalerie en France, leur utilité et les moyens pratiques à employer pour leur création.

1901, E. Aureggio, Histoire de la ferrure des chevaux dans l’antiquité et au moyen âge jusqu’à l’Exposition universelle de 1900 à Paris.

95     1912, J. Tasset, F. Carel, Traité pratique de maréchalerie: à l’usage des maréchaux, vétérinaires, officiers montés, hommes de cheval.

1938, M. Barrier, Revue générale des ferrures contre les glissades.

Une réflexion sur “Bibliographie sur la maréchalerie.

  1. Pingback: Stress … aire ! | Podologie équine ... libre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s