Pete Ramey m’a répondu!

J’avais envoyé un mail de question à la secrétaire de Pete suite au visionnage de ses dvds. J’ai pas eu de réponse. Au moins 2 mois plus tard, j’ai relancé… et 2 semaines après!!! Pete Ramey en personne répond à mes questions!

J’étais comme un gosse devant mon pc… 😀

Pete, pouvez vous venir en France? (Je peux trouver un traducteur) Si non, exceptionnellement, m’accepteriez vous (si je vais aux Etats-Unis) pendant une semaine (ou plus) pour me former à votre travail?

Salut Guillaume,

Je m’excuse, mais je ne voyage pas ou n’accepte pas de visiteurs pour le moment.

Pourquoi Pete n’utilise pas un trépied?

Simplement par préférence personnelle. Je trouve que les chevaux sont plus calmes, et je peux travailler le pied là où il est le plus à l’aise sans trépied.

Je ne comprends pas comment vous arrivez à trouver un angle dorsal palmaire correct. KC (et autres) parle d’un angle de 5 ou 6 ° pour P3. Ok, mais avec le parage « pete ramey », je ne comprends pas comment parer la hauteur de ma pince ?

Je donne la priorité à l’angle Palmaire (PA) à l’impact, au lieu de l’avoir quand le cheval est à l’arrêt. Je crois que le PA de 5-8 degrés est idéal et naturelle, mais je ne crois pas que cela convient à tous les chevaux.

Par exemple, supposons qu’un cheval ai une fourchette faible et  sensible.

Qu’est-ce qui se passe si je pare les talons à un PA de 5° qui place cette fourchette au sol lorsque le cheval est debout sur une surface plane et dure?

Cela paraitra bien sur le moment, mais quand le cheval se déplace sur un terrain irrégulier, il va poser la pince en 1er pour protéger sa fourchette sensible. Ainsi, il pourrait avoir un impact avec un PA de 30°, assez destructeur, oui?

Ainsi, au lieu de ça, je pourrais laisser plus de talon et peut-être avoir un PA de 15° à l’arrêt.  Mais en mouvement, ce talon supplémentaire pourrait protéger la fourchette pathologique assez pour que le cheval puisse atterrir talon en 1er, peut-être avec un PA de 0-5° à l’impact quand les talons s’enfoncent dans l’herbe. Cela se traduirait par une meilleure circulation et une meilleure utilisation progressive de la fourchette au fil du temps. Donc, mon PA sera toujours varier avec les conditions du pied et le mouvement du cheval. J’ai les mêmes objectifs en tête que la plupart des maréchaux, mais j’insiste sur le fait que cela ne fonctionne que pour des situations individuels. Les angles arbitraires et les mesures ne fonctionnent que sur le papier et dans les schémas, pas dans le monde réel.

Le mustang roll sur les talons est pour «tous les chevaux » ou juste pour les talons fuyant?

J’ai tendance à faire le roll ou adoucir les bords de tous les talons, mais j’ai tendance à faire le « rocker » en talons lorsque le PA est supérieur à 10 degrés (pied bot ou fourbus).

Pourquoi j’ai de la maladie de la ligne blanche dans un quartier quand je fais un « scoop » ? (je ne fais pas un scoop agressif!) Dans le HPT de KC, il faut  faire un « plan à plat » du talon à la pince. Pete suis le plan de la sole vive … et cela créer un scoop en cartier… c’est mauvais? C’est normal? C’est le processus de guérison?

Je ne peux pas répondre à votre question …. Le cheval est trop loin! À mon avis, la maladie de la ligne blanche est habituellement un symptôme de la fourbure, passé ou présent. Pensez à l’alimentation. Mais je ne vois pas pourquoi le pied d’un cheval devrait être à plat dessous, cela n’a pas de sens pour moi.

Pete pense que c’est la paroi ou la sole la principale structure porteuse du pied ?
Je pense que la paroi, la sole, la fourchette et les barres-tout sous la surface du pied a un rôle comme structure porteuse et dans la dissipation de l’énergie. Quel est le pourcentage que devrait porter chacune? Cela dépend de l’état de santé actuel de chaque structure et du terrain dans lequel  le cheval est à ce moment là.

Pourquoi Pete n’utilise pas les produits RED HORSE? (Sa crème pour la pourriture profonde de fourchette se fait avec des antibiotiques et il n’est pas sain d’utiliser des antibiotiques tout le temps car cela peut créer des résistances chez les bactéries …. il est préférable d’utiliser des remèdes naturelle comme les huiles essentiels par exemple)

J’ai utilisé d’innombrables remèdes au fil des ans, et je ne pourrais jamais tous les essayer. Jusqu’à présent, c’est la solution que j’utilise actuellement qui fonctionne le mieux, mais il n’est pas parfait. Je suis toujours ouvert à essayer de nouvelles choses.

Pourquoi Pete n’utilise pas le PHW (ou similaire), car l’équicast est très rigide et ce n’est pas bon pour un stimulus correct? J’ai trouvé un produit similaire, pas rigide, et il fonctionne parfaitement.

Je trouve que les Equicasts sont pareils que PHW mais avec un nom différent.

Mais pour être honnête, j’aime les easyboot glue  mieux que n’importe quel casting pour la plupart des situations, je les utilise 10 fois pour un 1 equicat.

Je vous remercie à l’avance!

Je pense que vous avez atteint un point dans vos études où vous avez compris qu’aucun des gourous n’a toutes les réponses. Félicitations! Écoutez le cheval, à la place.

Pete

6 réflexions sur “Pete Ramey m’a répondu!

  1. Il est certain que, à mon sens Ramey est le plus ouvert et le plus évolutif de tous les « gourous » (ce qu’il se défend d’être), le seul qui dans un article paru dans « The Horse Hoff » dit qu’il a plus appris lui-même en donnant des cours (à l’AANHCP) qu’il n’en a appris à ses étudiants (KC aurait ici à prendre une leçon de modestie, si je puis me permettre !).
    Qui dise que son bouquin (« Making Natural…etc ») est périmé, et qui revoie ses conceptions de façon drastique (sur les boots et les pads notamment).
    Bref, pour un néophyte tel que je le suis encore, son expérience qui est accessible à tous et qu’il diffuse largement est irremplaçable.
    Mes chevaux devraient lui en être reconnaissants !

  2. Eh bè, je ne vois que cet article que maintenant. En le lisant j’ai eu raison de toujours faire confiance a Pete, il est le plus sensé et regarde chaque cheval, chaque pied comme un être a part!!! Je n’ai jamais dévié de sa « méthode » son bon sens!!!

  3. Pingback: Pete Ramey et le soin naturel des sabots – Partie 1 | Un journal particulier...

  4. Pingback: Pete Ramey et le soin naturel des sabots – Partie 1 | Un journal particulier...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s