Les produits OHM … et pourquoi ils sont utiles…

Petit Guide et aide- mémoire pour s’y retrouver. Bien entendu Eric, Jérémie, Sophie ou encore moi- même, sommes à votre écoute pour essayer d’aider vos chevaux à se sentir mieux.

PS: je suis simplement parti du fait que pas mal de monde me demande le descriptif des produits et plus souvent encore les quantités  à donner…. et puis mon cerveau s’est emballé…

Les * signalent des liens.

Descriptif des produits en PDF. > PRODUITS OHM*

Quantités à donner les plus courantes. (aide- mémoire plutôt que règles établies en fait, Eric sera toujours plus à même de conseiller le protocole le plus adapté à chaque besoin) > Quantités produits Ohm*

Personnellement, je pense qu’on ne peut plus avoir un cheval aujourd’hui sans passer par ces compléments… (ou alors avoir un biotope proche de l’idéal, ou encore avoir de grandes connaissances en phytothérapie, herboristerie et naturopathie pour pouvoir préparer soi- même des compléments alimentaires qui répondent aux besoin spécifiques des équidés domestiques modernes, au cas par cas)

Je sais que pour aider les chevaux en transition vers le pied nu, c’est d’une grande aide.

Pour pouvoir produire une corne et des tissus de qualité (car la corne est produite grâce au bon fonctionnement des structures internes), la complémentation est indispensable car les carences en oligo- éléments (et les intoxications alimentaires aux céréales, granulés, enrubannées ou foin pourri)  posent énormément de problèmes.

Sans un apport constant et de qualité, les réactions enzymatiques de l’organisme sont bloquées, et des troubles métaboliques commencent à apparaître petit à petit, en fonction de l’altération des organes qui en dépendent.

Je vous conseille la lecture d’un bouquin (ou de plusieurs) sur l’oligothérapie, afin de mieux comprendre l’importance des oligos éléments dans la santé des êtres vivants. (plantes, animaux et humains!)

Perso, j’ai lu des tas de sites et 2 bouquins:

LES OLIGOS ELEMENTS CATALYSEURS DE NOTRE SANTE, Michel et Frédéric Deville, aux éditions CRAO

MINERAUX et OLIGOS ELEMENTS COLLOIDAUX, Marie-france Muller, aux éditions Jouvences.

On peut s’apercevoir que l’ostéoporose, l’arthrite et toutes ces affections chroniques qui coûtent cher à la sécu… pourraient être évitées par un régime alimentaire « normal », c’est à dire sans lait, ni viande rouge… (ou à TRÈS petite dose), et avec une prise d’oligos éléments  adaptée, venant compenser une alimentation « moderne » industrielle, raffinée et issue d’une agriculture intensive, chimique et éloignée (le transport frigorifique fait perdre les nutriments).

La révolution verte ne nous ayant amené QUE de la production de masse d’une nourriture peu coûteuse « à court terme », car subventionnée et dépendante ENTIÈREMENT du pétrole, MAIS extrêmement COÛTEUSE en terme de destruction des sols, pollutions, consommation d’eau, de carburant et de chimie de synthèse, qui amène des maladies professionnelles mortelles, mais surtout des légumes dépourvus d’oligo- éléments ! ( les engrais « NPK » massivement utilisés pour doper les rendements et compenser la perte de vie des sols, empêchent la plante de fixer les autres éléments…)

La révolution verte s’est aussi déroulée dans les prés pour l’élevage. Le hors- sol a bouffé les cochons, les volailles, les lapins, les veaux… certaines laitières. Restent « les races à viande » qui devaient bénéficier du même rendement que les grandes cultures… donc les botanistes et les agronomes de l’INRA ont boosté les prairies pour faire plus de foin et plus de fourrage vert, pour nourrir plus de bestioles, pour qu’elles grandissent plus vite, qu’elles engraissent plus vite et qu’elles produisent plus de lait! ( comment_l’herbe_est_en_train_de_changer* )

Sachez que le processus physiologique de la FOURBURE de mise à l’herbe est une conséquence directe de l’évolution des pâturages modernes.

ça fait mal de devoir le dire, mais dans une certaine mesure, l’évolution de la mise au pré des chevaux s’est accompagnée de nouveaux problèmes! On pensait résoudre tous les problèmes en sortant les chevaux de leurs prisons… (coliques, stéréotypies, immunodéficience, dépressions, intoxications alimentaires, myosites, lymphangites etc), hé bien on les a foutus dans des prés à vaches et là…. c’est le drame pour certains! L’IR et la fourbure sont arrivés!

Ce n’est qu’un effet secondaire VOULU pour provoquer chez la vache une hyper lactation… C’est compliqué à expliquer simplement, mais les mécanismes physiologiques à l’origine de la fourbure (alimentaire) chez le cheval et de l’hyper lactation des vaches sont les mêmes! ( chose qui peut d’ailleurs se produire chez la jument). Cela explique pourquoi les laitières crèvent très tôt…

L’âge d’or agricole est passé mais il reste que la plupart des « prés » qu’on peut voir autour de chez soi ne sont que des résidus de la révolution verte qui persistent. … Trèfles, luzerne, ray gras… ne sont pas naturels!

Les pratiques agricoles enseignées depuis 50 ans ne vont que dans UN seul sens… la pérennisation du système d’aides financières, la dépendance aux machines, aux produits chimiques et aux semenciers.

Les paysans se sont laissés berner par les beaux discours des bureaucrates, des banquiers et des ingénieurs qui bossaient tous main dans la main pour les ficeler définitivement. (et aujourd’hui la grande distribution et les bio- technologies)

(Ecoutez donc le regard intéressant d’Edgar Pisani, sur la PAC dont il contribuait à la mise en place! > http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-nourrir-la-ville-grand-temoin-edgard-pisani-rediffusion-du-4-mai- )

Le système est aussi pernicieux que la ferrure!

Une fois les haies enlevées, une fois les sols labourés, vous plantez 2 ou 3 espèces bien trafiquées (maïs, blé, colza) qui appauvrissent les sols de façon dramatique, et vous devrez par la suite amener des engrais dans votre terre pour que vos récoltes suivantes puissent espérer « survivre », grâce à des apports réguliers de produits « phytosanitaires » (très coûteux) venant remplacer l’immunité naturelle des plantes. (anti – champignons, anti- insectes, anti- tout!)

Les cultures actuelles ne sont que des « zombis » en soins palliatifs permanents. Elles demandent beaucoup d’eau, beaucoup de pétrole et beaucoup de produits chimiques pour arriver à pousser complètement « artificiellement ».

La nature ne s’y trompe pas et va essayer de continuellement réparer le déséquilibre! Maladies, insectes ravageurs, mauvaises herbes… vont plonger sur ces végétaux artificiels, pour essayer de les faire disparaître au plus vite, afin que le biotope puisse commencer à se régénérer!  C’est alors un cercle vicieux permanent qui s’installe où le paysan qui n’écoute plus la terre, mais les ingénieurs, va croire que sans la chimie il ne pourra rien cultiver… tout comme le propriétaire qui n’écoutant que les MF, le vétérinaire ou le moniteur va croire que sans fer, son cheval ne pourra plus travailler!

Comme pour le fer, c’est la monoculture intensive qui provoque le déséquilibre et donc « la prétendue solution », qui est en fait la cause du problème!

Les alternatives sont possibles!

L’agro foresterie, l’agro écologie, la permaculture* sont autant de solutions VIABLES et pérennes pour se sortir d’un système pernicieux, ultra coûteux en ressources naturelles (énergie fossile + pollution +érosions) et largement subventionné (donc, payé par des impôts!). Les financiers ont mis la main (les mains, les pieds et tout le reste!) sur l’agriculture et ils spéculent maintenant sur les cultures comme avec n’importe quel produit financier.

Ces gens sont déconnectés de la vie, ils sont dans des mégapoles surpeuplées, vivent sous des néons et ne côtoient que des centres urbains ou leurs lieux de vacances très privilégiés. Ils ne font « que leur travail », et ils le font bien. Tout comme les officiers nazis ont « fait leurs travail » en leur temps. Le film « Hannah Arendt* » m’a ouvert les yeux sur ce que commençait à expliquer le documentaire « The Corporation* » ( vidéo*).

« La banalité du mal » est partout, et plus personne ne se sent responsable de rien. Le système, les lois, les règles, les consignes ou même les enseignements ont pris le pas sur la raison, l’émotion, l’intuition et finalement la vie elle- même. (nier la vie est un courant de pensée philosophie découlant du matérialisme objectiviste cartésien, qui est la base du raisonnement scientifique occidental.)

On vit pour « la croissance » , pour « sa patrie », pour « sa boite » , pour « sa famille », ou même pour « sa gueule » en respectant des règlements et des lois en tout genre qui sortent de nulle part, et donnent une fausse impression de maîtrise de la situation pour le bien commun… il n’en est rien. On en oublie le principal: La vie et ses règles propres, inévitables et inaliénables. Tout se paye, tout a un coût et RIEN n’est inépuisable. Non pas au sens financier, mais bien au sens propre par un coût humain, animal, végétal, bactérien voire minéral. Les 2 dernières catégories étant là avant nous, elles seront là après nous à n’en pas douter.  Reste que Le végétal et l’animal payent nos erreurs de la non- conscience de la dette qu’on creuse envers eux de façon exponentielle et irraisonnée.

Le dernier Docu. de Arte. « Déchiffrage – La croissance, à quel prix ? » nous explique assez bien comment « la croissance » est en fait liée à l’exploitation de la planète. Comment gagner des milliards? En exploitant des gens, qui exploitent des matières premières gratuites offertes par la nature. L’exemple N° 1 est le pétrole. L’exemple N°2: la colonisation… (où comment piller les ressources naturelles du Sud pour alimenter la croissance du Nord), voire l’esclavage (ancien terme de la colonisation, récemment appelé « délocalisation ». Exemple N°3: l’agriculture intensive!  (voir l’excellent docu. « planète à vendre* » )

Bref, Claude Bourguignon* ou Pierre Rabhi* en parle mieux que moi!  On peut sortir du système financier qui veut nous vendre tout et même ce dont on a pas besoin, quitte à piller la terre et les hommes pour y arriver.

On nous a mis BEAUCOUP de croyances dans la tête

et il est devenu très important de ne plus se reposer sur ses acquis, mais de chercher en permanence des savoirs nouveaux qui ne servent plus le capital mais la vie.

Déferrer son cheval c’est AUSSI choisir la vie, choisir la vie des pieds, les sensations, quitte a voir son cheval retrouver des « sensations » qu’ il n’avait plus l’habitude neurologique de sentir.

On peut mettre du round up et créer des vides où vont s’engouffrer des espèces « réparatrices » appelées par ignorance « mauvaises herbes », ou organiser son jardin comme un biotope autonome, fort, où il n’y a plus de déséquilibre.

On peut ferrer son cheval ou lui entretenir correctement les pieds en le plaçant dans un environnement propice à ses besoins et lui demander des choses en respectant ses possibilités du moment.

On peut bouffer des produits raffinés industriels ou cuisiner des produits bio, de saison, achetés localement et cuisinés à la maison.

On peut se gaver de médicaments ou essayer de prévenir les problèmes de santé par une hygiène de vie correcte, en écoutant son corps, et en faisant de la prévention avec quelques solutions naturelles éprouvées depuis des lustres.

Bref. tout cela va dans le même sens, cela coûte BEAUCOUP moins cher, car vous n’exploiterez personne, ni humains à l’autre bout du monde, ni animaux, ni végétaux.

 

Mise à jour du 02/08/14.

 

Constat simple de l’efficacité de l’algohm sur la qualité de la corne.

4 mois de prises, à raison de 5 gr par jour.

WP_20140802_15_48_14_Pro

Notez la qualité du périople!

 

WP_20140802_15_48_41_Pro

Micros seimes et micros fissures s’arrêtent NET!

 

WP_20140802_15_49_01_Pro WP_20140802_15_48_28_Pro

Et pourtant, on part de loin….

 

WP_20140802_15_48_33_Pro

La qualité des fibres est supérieur.

>> PAS DE BIOTINE ! <<

Dans le même temps un parage physiologique par la prise de repères internes à été prodigué…. ( en veillant à supprimer l’appuie périphérique )

5 réflexions sur “Les produits OHM … et pourquoi ils sont utiles…

  1. dans ma biocoop je lutte tous les jours contre ces croyances…c’est navrant! il suffit de voir les gens pour voir à quel point on leur a fait peur! il suffit d’un bébé allergique au lait et le monde s’éffondre! mais il n’aura plus de calcium!!! croyez ce que vous voulez, mais en étant logique et attentif à ce que la nature à prévu pour nous, ainsi que pour nos chevaux et tous les êtres vivants, on voit bien qu’on est à côté de la plaque!

  2. Comme tout cela est vrai, hélas !!!
    Et la majorité des gens ne se rend compte de rien… ou s’en fout royalement.
    C’est flippant et navrant à la fois.
    J’admire vraiment votre blog et je dévore tous les articles avec beaucoup de curiosité et d’intérêt.
    Merci pour cette mine d’infos et surtout, continuez !

  3. Je me penche sur la question des minéraux (mieux vaut tard que jamais). Ma jument a en plus de son foin, une dose journalière de minéraux dans une poignée d’avoine, apparemment complètement contra-productif puisque d’après Ancelet l’avoine est déminéralisante..:-(…(et moi démoralisée.) (heureusement, la jument ne montre jusqu’à maintenant aucun problème de carence et a une belle corne et un périople correcte, mais bon néanmoins je me questionne.)

    La composition des minéraux est listée ci-dessous. Elle ressemble à celle du produit algohm.
    Mais ce qui me dérange c’est la présence de la biotine, puisque j’ai bien lu qu’il ne fallait pas en donner. Évidemment ce fournisseur (derby) ne propose pas de minéraux sans biotine.
    Est-ce que l’apport en biotine est nocif (par exemple parce que le corps n’en produit plus lui même et du coup ca a d’autres conséquences? ) ou alors c’est juste que ça ne sert à rien?
    Connaitriez-vous d’autres produits similaires à l’algohm mais plus courant. (que je pourrais trouver en Allemagne par exemple)

    Calcium 11,00 %, Phosphor 2,00 %, Natrium 4,00 %, Magnesium 1,50 %,

    Vitamin A 400.000 IE, Vitamin D3 50.000 IE, Vitamin E 3.625 mg, Vitamin K3 75 mg, Vitamin B1 75 mg, Vitamin B2 150 mg, Vitamin B6 125 mg, Vitamin B12 750 mcg, Vitamin C 2.000 mg, Nicotinsäure 750 mg, Ca-D-Pantothenat 375 mg, Folsäure 75 mg, Biotin 12.500 mcg, Cholinchlorid 1.500 mg, Eisen 750 mg, Kupfer 520 mg, Zink 2.175 mg, Mangan 1.080 mg, Jod 16 mg, Kobalt 2 mg
    Selen 15 mg

  4. Merci pour ce partage d’infos si intéressantes. Je viens de tomber sur cette affirmation: « On peut s’apercevoir que l’ostéoporose, l’arthrite et toutes ces affections chroniques qui coûtent cher à la sécu… pourraient être évitées par un régime alimentaire « normal », c’est à dire sans lait ». (tout le contraire que les messages qu’on nous assène sans arrêt « les produits laitiers sont nos amis pour la vie »…etc.). Je suis convaincue de cela (surtout rapport à ma fille de 3 ans qui en est encore au lait maternel et non bovin……) par intuition personnelle et je cherche depuis longtemps des explications scientifiques. Merci si vous avez en tête un tuyau genre lien web à suivre qui pourrait me donner une piste.
    ps: désolée pour le caractère un peu « hors sujet » de ma question! J’ai mille autres réflexions qui collent plus avec les pieds nus, ayant moi-même déferré mes 11 chevaux il y a 8 ans, mais je dois d’abord synthétiser mes propos avant d’inonder ce forum!

  5. Mon cheval, qui vit en troupeau ds de grds espaces, a des ulcères et des pbm digestifs. Je complémente en cure de Symbiotonic et iodamine de chez Biodalg, mais je ne trouve pas la solution pour soutenir le transit. J’utilise les produits St Hippolyt sans céréales, qui contiennent des levures, mais je n’ai pas de résultats. Ostéo et Shiatsu retombe tj sur les mêmes points à travailler, liés à la rate(assimilation et rumination des chocs anciens)…
    Comment aider une bonne digestion ?
    Quelle levures ?
    Qd donner et qd arrêter ?
    Je donne des Macérats glycérinés concentrés de cassis/figuier pour les ulcères et du lithotame.
    Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s