Easyboot TRANSITION !

LA BOOTs que j’attendais depuis le début!

Inutile de vous dire que c’est LA révolution !

transition3

transition

(traduction du site officiel: http://easycareinc.createsend5.com/t/r-l-ntljulk-tyijjhahk-m/ )

L’intégration de la flexibilité et de durabilité sans soudure !

La Easyboot « Transition » offre une combinaison innovante entre l’absorption des chocs et un soutien jamais vu dans une hipposandale. La Easyboot « Transition » est disponible en huit tailles pouvant accueillir de nombreuses formes et angles de sabots. Il s’agit d’une hipposandale idéale pour l’équitation de loisirs ( moins de 40 Km par semaine) et est également adaptée pour des applications thérapeutiques.

Les caractéristiques de la Easyboot « Transition » comprennent:

Le cuir et le tissu haute densité sont légers et très résistants pour protéger le sabot des pierres, racines et autres dangers de la piste. Un renfort sans soudure, le Bumper, entre la partie supérieure et la semelle élimine le besoin de couture.

Munis de Crochet de qualité industrielle et de boucle de sangles, qui sécurisent la chaussure sur le sabot, et permettent de multiples réglages.

Le Bumper ajoute de la flexibilité à la base de la chaussure et la semelle de soutien augmente l’absorption des chocs.

Le tissu et les matériaux synthétiques employés résistent à l’usure et augmentent la stabilité de la semelle de soutien. Les dépressions dans la structure de la semelle d’usure sont remplies avec le matériau de la semelle de soutien, plus souple afin de créer un coussin intégré.

transition2

A très bientôt pour les tests !!!

33 réflexions sur “Easyboot TRANSITION !

    • 200 £ la paire… soit 235 € … Gloups… 😦

      A ce prix là, autant prendre des Renegades! Easyboot s’est fourvoyé je crois sur ce coup là… ils avaient les moyens de sortir LE truc et ils en profitent pour le vendre un bras! C’est dégueulasse!

      D’un autre côté, c’est juste le prix d’une ferrure orthopédique et ça évite les 1000 euros de véto. qui vont généralement avec…

      • Moi j’ai acheté les jogging je croie que ça ressemble beaucoup semelle souple et tout et elle sont a 189€ chez sos sabot et il y a même les nouvelle jogging performance.Quand pensez vous ?

      • Bonjour,

        Les Joggings sont bien. Elles permettent en plus la réhabilitation, un collègue les a laissé sur plusieurs jours avec des semelles de stimulation et les résultats sur les talons fuyant sont enfin arrivée.
        Pour la « performance » je suis plus sceptique, car cela demande beaucoup de « tenue » et pour ça, les Glove ou les Glue sont imbattable.
        Reste que pour le loisirs elles doivent en effet être super.

  1. salut guillaume
    pour info voici les prix en france
    comme tu vois je lis ton blog avec intérêt

    Taille 000 à 2 …… 76.00 euros …… 65.00 euros (prix de lancement)
    Taille 3 à 5 ………. 92.00 euros ….. 85.00 euros (prix de lancement

  2. Pour avoir les joggers performance en course d’endurance tout terrain voilà mon retour:
    en bourbier (boots enfoncées dans la boue en plein galop), elles tiennent très très bien -mieux que les epics, sur caillasse glissante et roulante en arret d’urgence après cheval « emballé » pas de glissade ni dérapage, sur sol boueux glissant mais ne dépassant pas les paturons, elles ne glissent pas plus que les épics. Par contre elles peuvent irriter certains chevaux aux paturons si remplies de boue (légère épilation). Pour l’usure et la durée de vie : mes boots ont actuellement 105 km au compteur sur du terrains très abrasif, elles sont niquelles, celles de mon amie 40km de plus, idem niquelles. Ayant des épics, je les trouve plus adaptée à mon usage et plus facile à mettre et oter. Je ne les mets qu’en course et en journée rando quand risque de terrain difficile. j’en suis ultra contente.

    • J’utilise les Jogging Performance en réhab (avec semelles et avec succès !) sur deux de mes chevaux, je vois mal la différence, si ce n’est de prix (179 la paire chez Soly-Sombra) avec celles-ci qui semblent plus ou moins copiées, ou inspirées, afin de rester charitable sur les Jogging…

  3. J’avais essayé les jogging pendant la phase de transition, il marchait très naturellement avec, mais malheureusement elles blessaient de chaque côté du pâturon là où on a la superposition entre la partie avant et la partie arrière, peu importe le serrage. 2 petits ronds pelés. Et l’horreur absolue, il pleuvait pas mal quand je les ai essayées et elles étaient toujours pleine de terre dedans et dehors, donc il fallait les laver à chaque fois, et même en les mettant à sécher contre un radiateur, le lendemain elles n’avaient pas séché. Dommage, parce que niveau dynamique le top, et comme l’Easyboot transition, elles peuvent se mettre au parc (pas de pièces dures, donc même si elles bougent ou se défont, pas de risque de coupure ou autre). J’aurais souhaité pouvoir essayer ce Easyboot à cette époque, mais mon cheval n’a plus besoin de chaussures de transition. Et si vraiment il a besoin de boots au parc pour une raison X ou Y (style blessure ou traitement des pieds), les Easyboot Backcountry sont très bien. Par contre je m’intéresse beaucoup aux retours pour avoir de quoi conseiller aux personnes qui en auraient besoin.

  4. Bonsoir j ai acheté les transition pour les deux antérieurs 65 + 85 euros en promo
    Pas facile à mettre par rapport au back country et cavallo mais tiens bien
    Pas encore essayé sur long parcours. Ça chausse petit je pense.
    J attend le dégel pour voir à l usure
    Un cavalier américain les a trouvé fragile ,,, a voir

  5. J’hésite entre les joggings performance (plus résistantes que les ultra?) et les transitions …. Mon TF de 4 ans est léger cagneux de l’AD avec une excroissance sur le sabot externe jusqu’au dessus de la couronne ( ancienne blessure de poulain). Donc faut que j’évite les hipposandales larges, encombrantes, lourdes. Un gaiter pourrait limiter cette zone à risque de frottement.
    Pour ne rien arranger, un parage bien raté a créé une différence de -1 cm de hauteur sur l’AG, donc il me faut pouvoir compenser avec une semelle.
    Il marche pieds nus depuis octobre et semble plutôt bien s’y faire. Je ne veux pas de fers, il vit au pre, fait que 2 ballades par semaine de 2-3h, routes, chemins caillouteux, boue, galop dans les près.
    Laquelle me conseilleriez vous ? Les deux peuvent être utilisées avec une gaiter? Semelles ? Tiennent vraiment bien ?
    Merci
    Cordialement magali

    • Bonjour,

      Je conseillerais celle dont la taille et la forme se rapprocheront le mieux de la forme et de la taille des pieds de votre cheval. Les boots doivent être super bien ajustés pour que ça fonctionne bien. Si il n’a pas de sensibilité particulière, votre activité ne nécessite pas encore de boots.

      Votre poulain n’aurait il pas un hi/lo ?

  6. Un hi/lo ?

    Le parage a été fait hier. AD largeur 14 sur longueur 13,5 cm
    AG 13 sur 13 cm
    SOS sabot me conseille les jogging ultimate, très douce a l’intérieur, semelle meilleure que la performance et les ultra, on peut y rajouter un gaiter, une semelle, et imperméable.
    Des retours sur les ultimate ?
    Merciiiii 🙂

    • Bonjour,

      hi/lo? => Je vous invite a tester la fonction recherche du blog! 😉

      Quand aux Ultimates…. Elles ne semblent pas très solide. La fixation par velcro risque de pas tenir très longtemps avec de la boue et du sable… à voir.

      Imperméable? non. Gaiter? Je vois pas trop l’intérêt vue la souplesse de la boots. La semelle de soutient ou de confort, pourquoi pas.

      • Les transitions sont plus costauds ? Mais pour pieds + larges que longs ? Elles me plaisent plus que les joggings mais comme vous dites, faut que ça aille a mon cheval. Les performances sont plus costauds semble t il ?

      • Les transition paraissent en effet plus solide. (je les ai eu en main, mais pas testé)

        Les pieds plus larges que long, n’ont pas beaucoup de solution. C’est très difficile de s’en sortir correctement. J’ai pensé à modifier des Gloves en coupant l’arrière de façon a raccourcir légèrement le chausson… mais ça reste du bricolage. La technique étant naissante, on a pas encore tout inventé!

  7. Ma petite est très élastique, et a des ligaments très longs et fins… Je crains que ça ne la blesse, tellement elle est souple!
    On va en balade dans la forêt, et mademoiselle est très douée pour grimper aux talus remplis de troncs moisis, trous et ronces parce que c’est «trop trop fun de grimper comme une chèvre».
    Du coup seraient-elles adaptées, ces easyboots?

    Merci! 😀

    • Bonjour,

      Tous les chevaux sont souple. Les ligaments ne peuvent pas être long et fins…. c’est ce qui relie les os entre eux!

      Une boots peux blesser par frottement, si la peau est sensible, le poile fin et le frottement très localisé.
      Un gaiter ou de la vaseline peuvent limiter ce problème.

      Effectivement, les chevaux peuvent se rapprocher des chèvres en terme de comportement quand ils sont bien dans leurs tête.

      C’est le PIED qui va déterminer si la boots est adaptée ou non.

      Aprés, c’est le programme…. on pourrait dire l’inverse, mais les transition ne seront pas des boots de « compèt » quoi.

      Elles sont donnés pour 20 miles par jour maxi. (environ ). Elles sont en effets beaucoup plus épaisses que les Fusion qui ont une semelle fine, alors que la transition a un « pads » intégré en fait.

      Pour réhabiliter l’arrière d’un pied affaibli par la ferrure, c’est idéale.

  8. Je ne comprends pas bien que tout le monde compare les jogging aux transitions : je croyais que les jogging avaient une semelle très souple qui ne convenait pas au chevaux sensible car ils sentent tout les cailloux à travers et il n’y a pas d’amorti, elles ne servent qu’à éviter l’usure de la corne.
    Au contraire je croyais que la transition avait une semelle ferme et épaisse pour que le cheval ne sente pas les cailloux, comme quasi toutes les hipposandales et en plus une semelle amortissante.
    Ma jument marche généralement en old mac’s avec des semelles amortissantes dedans, mais les semelles ont une durée de vie bien trop courtes…. Du coup je me demandais si la fonction amorti de la transition durait dans le temps et si la chaussure tenait bien au pied. Parce que comme ça je ne vois pas trop ce qui empêche la chaussure de partir. Je dis ça car j’ai perdu des epics qui ne tenaient plus du tout dès que les pieds de ma jument ont un peu changé. J’ai même perdu mes renegades, mais ça de manière exceptionnelle. Quant au old mac’s je pense que c’est las lanière interne au niveau du paturon qui l’empêche de partir en cas de gros efforts.

  9. bonjour, et pour un cheval qui forge et qui arrive à faire voler quasi toutes les boots que j’ai essayées jusqu’à maintenant? Ça tient? Quelqu’un a une expérience avec cette difficulté ?

    • Bonjour,

      Le cheval qui forge a ses antérieurs trop longs, ce qui décale le moment de la bascule et ralenti donc la phase d’envole.

      Le postérieur peut donc venir accrocher l’antérieur.

      Des postérieurs trop long et/ou aux talons trop bas (pince trop haute) peuvent provoquer le même soucis.

      Des soucis de cervicales basses, scapula, garrot, premières cotes peuvent également gêner le cheval dans l’extension de ses antérieurs …

      La boots en elle même n’est quasiment jamais le soucis.

      • merci pour votre réponse. Dans ce cas je ne peux imaginer que des problèmes avec la selle( j’en ai beaucoup ces derniers temps…..) car ses pieds sont loin d’être trop longs. Mais est-ce que le fait de lui mettre des boots aux antérieurs ne pourrais pas justement retarder la bascule de l’antérieur?

      • Dans ce cas, oui, il est possible que des soucis de selle provoque des problèmes de dos qui à leurs tours provoqueront des problèmes de locomotion.

        La boots qui gène la bascule…. oui, ça peux … mais c’est rare.

        Un cheval aux pieds bien équilibré et sans douleurs pourra gérer ça sans problème.

        Avez vous un osthéo « compétent » sous le coude?

      • oui il a déjà été vu. Contractures des brachiocéphaliques(entre autres). C’est la raison pour laquelle je recommence à lui mettre des boots…mais c’est un peu la galère car aucune ne tient au galop! la selle est repartie en révision……j’espère voir bientôt le bout du tunnel de ce côté…….Bon, la bascule de l’antérieur….c’était une question que je me posais effectivement. Je dois dire que sans boots il n’a pas trop tendance à trébucher ou à se blesser. Bref, je n’ai jamais pu constater qu’il se touchait avec les postérieurs….selle mal adaptée ou pas….merci en tout cas pour votre avis, mais je ne voudrais pas « polluer » trop longtemps ce post au sujet des Transition avec mon cas personnel.

  10. Bonjour à tous. Petit retour après 1 mois d utilisation intensive des jogging performance 🙂 en tout terrain.
    (Pour rappel : Ama a une sole faible sur les 4 membres, et sur AD une protubérance au dessus du sabot, sous le boulet, donc des hippos rigides en haut exclues !)
    Les ++++ Oui il marche mieux avec que sans ! Très bonne tenue à toutes les allures… au galop, dans la boue, sur herbe, nickel. Jamais perdues ! Très facile à mettre ! Mon cheval forge et elles tiennent nickel, aucune usure derrière (bien conçues).
    Petite astuce : Je commence toujours par les mettre, ensuite je selle, je finis par faire quelques pas : pour bien ressangler et réajuster aussi les hippos !
    Les – – – : Hier galop en forêt sur sable mouillé avec terre et herbe grasse très humides, ben Ama a glissé des antérieurs… Pas cool du tout et petite frayeur même s il a très bien géré! Donc il faudra que je les enlève sur ce type de terrain.
    Je constate que la semelle s’use trop facilement quand même ! Pour le prix c’est quand même décevant !!!! Donc pour ses postérieurs qui restent nus, et pour les économiser aussi, je marche dès que possible sur les bas-côtés en herbe !
    Des petites irritations au niveau des glomes mais je mets de la graisse à traire et ça va mieux.
    Tendance à trébucher aussi… Et je ne sais pas pourquoi…
    Impression générale : Ama ne peut pas s’en passer et on est bien content d’avoir trouvé chaussures à nos pieds 😉

    • Le trébuchage vient du fait qu’elles sont un peu longues en pince et gênent le déroulé du pied dans son fonctionnement dynamique. Et comme elles respectent le fonctionnement du pied, le cheval parfois oublie qu’il les a 😉

  11. merci Sophie. Sortie hier : Ama a nouveau glissé au galop cette fois plus dangereusement sur herbe humide. Là, je trouille ! j’ai bien cru qu’on allait se retrouver couchés parterre !!! Mon cv a assuré royal ! (en pieds nus, il ne glissait jamais…)
    – donc une question : est il possible de rajouter des crampons ??? (déplorables quand même à ce prix!!)
    – si qqn a les coordonnées du fabriquant, je veux bien lui faire un retour d’expérience…
    – des retours sur les transition si elles sont aussi glissantes au galop ??? merci

    • Bonjour,

      Le soucis sera le même ferré… ou avec n’importe qu’elle boots prévus pour sols secs. Le compromis adhérence / glissade est un problème parce que TROP d’adhérence est très mauvais pour les articulations, tendons et ligaments. A l’opposé, trop de glissade est mauvais pour la sécurité du couple car le cheval qui faisait « trop confiance » à ses pieds nus… ou a ses chaussures sur sols secs pourra glisser sur sols humides…

      Il existe donc des semelles avec un relief plus ou moins cramponnés suivant les conditions qu’on va rencontrer le plus.

      Les boots américaines sont donc plus prévus pour les sols secs et rocailleux.

      En règle générales on sort pas sous la pluie…. mais plus par beaux temps… donc sur sols secs.

      Le compromis adhérence/glissade est donc plus adapté au sols secs, pour pas trop solliciter les articulations qui ont besoins d’une petite glissade ( imperceptible ) pendant la phase d’appuie.

      Je penses que « se faire peur » est une bonne chose. Tout comme je me faisais très peur, sur le macadam mouillé avec des chevaux chauds et ferrés….. du temps où je sortais des chevaux de sports vivant en boxe.

      Lors d’entraînements pieds nus, je faisais aussi très gaffe, au galop, sur l’herbe humide Bretonne, dans les virages à 90°. C’est possible ! (je ne suis jamais tombé) Tout comme il est possible de conduire sur une autoroute avec une pluie battante ou même sur une route enneigé sans pneus neige… c’est possible, MAIS faut s’adapter.

      Le cheval doit s’adapter aussi… mais faut pas lui demander n’importe quoi…. voir faut lui demander de faire attention, si lui ne pense pas que les boots vont le faire glisser plus que ce qu’il a l’habitude… et oui!

      Les transitions sont donc des bonnes boots… de transition.

      Pour le sport… les Renegades, les gloves (qui glissent aussi à leurs niveaux) ou les Floating boots trainer, seront plus adaptés.

      On peux pas se plaindre quand on atteins les limites d’un outil…. soit on s’adapte, soit on change d’outil.

      Galoper sur des sols inadaptés est un exercice de style périlleux… quelque soit le type de solution choisi. 😉

      • Tu ne sort pas sous la pluie Guillaume? Si je renonçais à sortir dès qu’il pleut, même à pied en longe car le cheval est boueux-mouillé donc insellable, je ne serais pas beaucoup dehors 😉

        Pour en revenir aux boots, il est vrai que la plupart viennent de concepteurs Nord-Américains du désert, donc oubliez-les en cas de neige ou de givre sans crampons, expérience faite. La seule boots qui tient tous les terrains, boue profonde, neige, même la glace vive, c’est Marquis. Ensuite Renegade, mais attention à la boue épaisse. Les jogging sont tout à fait respectables également, mais pas grâce à leur profil, grâce à leur souplesse de semelle qui épouse la moindre aspérité du terrain. Donc si c’est glissant ET c’est lisse, on atteint leur limites.

        Le mieux reste le pied nu 😉 Je laisse les barres de mon cheval, ça permet la meilleure adhérence du monde, dans la boue, la neige, sur les cailloux mouillés, même sur sol gelé 🙂 Et si d’aventure il fait chaud et sec quelques temps, elles tombent en poussière, dès que le terrain redevient humide, elles repoussent juste ce qu’il faut.

  12. Salut pour revenir au boots j essaye depuis plusieurs années les différentes marques et ma conclusion est :
    Boots résistante et réparable qui ne blesse pas , facile à mettre……back country et cavallo
    Les Transitions sont très bien mais très fragile l’avant de la boot s est rapidement fendu soudure plastique pas tres performante.
    Voilà peut être avez vous aussi des tests à communiquer
    Kmi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s