Le(s) diplôme(s)….

Tout le monde ne jure que par un diplôme… et bien voici le mien, qui vient sanctionner ma formation de 200 heures sur 18 mois et 10 modules théorique par correspondance.

Image

Voilà! C’est ça… la preuve que je suis DAEP, soit « Diplomed in Applied Equine Podiatry » YES!

diplome le 3_11_10jpg

La belle brochette de ce jour de Nombre 2010 !

Classeur 2

Pour info. voilà, l’épaisseur des modules rangé dans des pochettes plastique.

Je ne compte pas les centaines d’heures passés à chercher les réponses aux questions… et tous les documents nécessaires pour les justifier!

Quelques photos de formation:

Photo du mois de juillet_aout 123

En Savoie…

Photo du mois de juillet_aout 127

En Floride!

dissection

Au Rescue Center of Florida:

Floride 029

La responsable du Rescue center voulait m’embaucher! lol

Floride 033 Floride 030

Oui, oui, on est bien aux USA…

Floride 027

La baraque de Papy KC…

floride 085

 

Pour info.

Voilà.

Concernant la podologie, elle a été officiellement reconnu différente de la médecine vétérinaire et de la maréchalerie par une cour aux USA.

http://hoofcare.blogspot.fr/2013/05/connecticut-veterinary-practice-equine-podiatry-chris-huppe-365.html

Communiqué de presse: (Press release Chris Huppe)

Traduction de Xavier Méal:

COMMUNIQUÉ
L’Ordre des vétérinaires du Connecticut a statué que la Podologie équine est une évolution de la pratique du maréchal-ferrant.
Une diplômée de l’Institute of Applied Equine Podiatry obtient la reconnaissance de son droit à exercer sa profession.

Hartford, Connecticut, USA – 25 avril 2013 : Le ministère de la santé publique du Connecticut a décidé d’abandonner les poursuites contre Chris Huppe, DAEP (Degreed Applied Equine Podiatrist, diplômé en podologie équine appliquée) concernant sa pratique de la podologie équine.
Le 20 décembre 2012, le ministère de la Santé publique a engagé des poursuites, avec l’Ordre des vétérinaires du Connecticut contre Christine Huppe. Les accusations alléguaient que Chris Huppe, en se présentant comme capable de pratiquer et pratiquant réellement la podologie équine, pratiquait la médecine vétérinaire, bien qu’elle ne détenait aucune autorisation de pratiquer la médecine vétérinaire.
Le 20 février 2013, l’Ordre des vétérinaires s’est réuni en audience administrative avec pour ordre du jour les charges retenues contre Chris Huppe. Toutes les parties impliquées ont mis à profit cette opportunité pour présenter leurs témoins et arguments ; tous les membres de l’Ordre ont reçu copies de l’ensemble du dossier. La décision de l’Ordre est fondée exclusivement sur ce dossier et les compétences professionnelles spécialisées de l’Ordre en matière d’évaluation des preuves.
Les allégations étaient que Chris Huppe, DAEP, en ou vers 2011 et/ou 2012, a pratiqué la médecine vétérinaire, en ce qu’elle pratiquait et/ou se présentait comme capable d’exercer la podologie équine. Et que son action constituait une violation des lois du Connecticut relatives à la pratique de la médecine vétérinaire.
Les conclusions de cette commission sont que : la pratique de la podologie équine ne relève pas de la pratique de la médecine vétérinaire.
1. La podologie est une branche évolutive, ou sous-ensemble, de la profession traditionnelle de maréchal-ferrant, qui faisait et installait des fers métalliques sur les chevaux.
2. La pratique de la podologie équine est différente de la pratique de la médecine vétérinaire.
3. Parce que la podologie équine n’est pas réglementée, Chris Huppe, DAEP, n’avait pas besoin d’un permis d’exercer en tant que podologue équin.
En application des conclusions de l’Ordre des vétérinaires, l’Etat du Connecticut a fait part de sa décision de rejeter toutes les accusations contre Chris Huppe, DAEP. L’Ordre des vétérinaires du Connecticut a également statué que la podologie équine est une évolution de la profession séculaire de maréchal-ferrant.

Commentaires de K.C. & Robyn La Pierre,

co-fondateurs de l’Institute of Applied Equine Podiatry
Nous sommes satisfaits des conclusions de l’Ordre des vétérinaires du Connecticut et sommes reconnaissants à Chris Huppe des efforts qu’elle a déployé pour défendre son droit à pratiquer la podologie équine appliquée. Les arguments présentés à l’Ordre de Vétérinaires du Connecticut par Chris Huppe comprenaient les principes et philosophies de la podologie équine appliquée tels que mis en avant par l’Institut, le code de déontologie de l’Institut et une description concise du programme d’études de l’Institut. Son témoignage et les arguments qu’elle a présentés a incité l’Ordre des vétérinaires du Connecticut à définir clairement la portée de la podologie équine. L’Ordre a apprécié la crédible de ses arguments, et les preuves que Chris Huppe a apportées ont démontré clairement qu’elle ne travaillait pas en dehors du champs d’action d’un podologue équin.
Chris Huppe, DAEP, est une praticienne en podologie équine appliquée impliquée, qui a toujours soutenu la pratique de la podologie équine appliquée. Après avoir satisfait aux exigences requises pour l’obtention du diplôme de podologie équine appliquée de l’Institut, elle poursuit sa formation en suivant notre programme du niveau dit avancé. Elle travaille également à devenir instructeur sous licence de l’IAEP. Chris Huppe illustre le dévouement et la compétence dont font preuve tous nos diplômés actifs. Elle, comme tous nos diplômés actifs, aide à améliorer la qualité de vie de nos chevaux. Chris Huppe est une véritable professionnelle, et, en ayant défendu son droit de pratiquer la podologie équine appliquée, a établi un précédent en faisant reconnaître la podologie équine appliquée comme une alternative viable à la pratique traditionnelle du maréchal-ferrant.

(màj du 06/08/14)——————————————————————————————————————-

Outre mon DAEP… j’ai quelques autres cordes à mon arc !

– Formations avec Andy Booth, à Hennebont et au Haras de La Cense en stage « pro ».

– J’ai suivis les 10e et 12e colloques de l’ENE (« La vérité sortirait-elle de la bouche des chevaux? » et « Posture du cheval et posture du cavalier, leurs particularités et influences réciproques »)

– Labellisation par l’AFPN.

certificat AFPN

– Stage d’éthologie avec le Prof. Marthe Kiley Worthington à l’Asinerie du Poitou.

– Stages et collaboration avec le Dr vet. Eric Ancelet.

– Stage d’ostéopathie à l’EOA de Rennes.

stage osthéo

– Formation de « Bodywork » avec April Battles.

certificat April battles

CCF06062016_0001

Stage de Boot fitting avec Albert Villasevil et Floating boot.

Certificat Floating boots

 

 

 

11 réflexions sur “Le(s) diplôme(s)….

  1. Salut Guillaume , je ne me souvenais plus que j’étais debout à coté de toi ce jour la , nous étions les premiers diplômés il me semble??
    Mais pourquoi toutes ces preuves quelqu’un ne te croit pas???

    • Salut,

      OUI! Des bruits circulent… et vue que j’ai été viré du site US et du site de Xavier… ça laisses le doute à certains… qui sont en plus mal informés par certains DAEP qui me cassent par derrière! LOL

      Mais c’est surtout suite à une longue discussion sur le forum cheval@nnonce où les gens semblent effrayés de l’absence de diplôme des pareurs… ce qui finalement se comprends…

      Donc, voilà, je publie la preuve de ma formation qui m’aura quand même coûté 6000 € et pas mal d’heures de réflexions… tu confirmes! 😉

  2. J’adorerais apprendre le parage naturel. Je ne sais pas trop vers qui me tourner car je crains les charlatans qui surferaient sur la vague… Troooop bien!

  3. Pingback: Pourquoi faut-il aider les Pédicures-podologues équins ? | Podologie équine ... libre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s