« L’homme a peu de chance de cesser d’être tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur la bête son métier de bourreau. »

Marguerite Yourcenar

Mais de quoi parle t’on au juste?

De la violence et des crimes que nous, humains, faisons subir chaque jour aux non humains (lien).

La Suisse vient de sortir une lois réglementant un peu plus spécifiquement les traitements réservés aux non humains. (dispo içi = Ordonnance sur la protection des animaux )

Alors pour le sujet qui préoccupe ce blog, le cheval, la Suisse a donc sortie un texte qui interdis le Rolkur et les mauvais traitements les plus courant en équitation sportives mais qui parle aussi des conditions d’hébergement, des soins courant, des qualifications pour détenir des animaux etc. (lien)

Là où je suis moins optimiste, c’est que le texte autorise le « bas et rond » mais pas le rolkur… ce qui au final est la même chose! La FEI ne se voyant pas interdire une pratique que TOUS les participants aux circuits nationaux et internationaux utilisent…

La Suisse est un pays plus évolué que la France sur ce point. Remarquez, c’est assez facile puisque notre pays qui a vue naître la 1ere loi sur la protection animale est aussi le pays de Descartes et de « l’animal machine » et finalement un des plus rétrograde vis à vis de l’éthique animal. (lien)

Pour ceux-ce qui ne connaîtrait pas trop ce qui passe dans le délicieux monde du sport, je vais essayer de faire un petit tour du propriétaire, non exhaustif et carrément pas objectif mais qui aura quand même le mérite d’essayer d’expliquer qu’il y a quand même un GROS problème avec ce qu’on peut faire subir aux chevaux par ignorance, lâcheté, corporatisme, tradition, habitude, formatage, appât du gain, vice ou même sadisme.

La violence dans le Dressage:

On a les mors à levier et gourmettes qui permettraient de casser un bras…

10_weg_0_parzival_0733

Les éperons…

article-1308528-0B037927000005DC-692_468x286

On a le Rolkur qui perdure depuis plus de 10 ans… le FAMEUX « bas et rond » inventé par Sjef Janssen que je critiquais déjà il y a 10 ans sur le forum FFE…

totilas_apres

« bas et rond » et rolkur sont dans le même bateau…. le second n’étant que l’exagération du 1er… On peut contempler toute la beauté du geste… la sérénité qui se lie dans l’œil de cet animal puissant… La maîtrise parfaite de cet animal sauvage et mythique qui fascine les foules !

On a par exemple le cas Cesar Parra ( lien ) où ce cavalier de niveau JO qui était en train de torturer (pardon, longer) son cheval dans le manège de manière tout à fait BANALE (donc enrêné « bas et rond »… de force)

william_rollkur

quand tout à coup… le cheval se cabre et se retourne la tronche sur le pare botte… et s’écroule en mettant du sang partout…

Sunplus

Vite, vite, vite…… faut nettoyer le sang…. faut pas laisser de traces… cacher cette misère ignoble! (vous voyez les gens qui lavent le mur et le sable?)

will2crop

le cheval restera plus de 5 heures sur le carreau et souffre à priori de contusions cérébrales qui l’handicaperont à vie.

Le soucis, c’est que ce martyre n’est pas pris en exemple par tous les cavaliers amateurs (ou même pros) qui vont «  »travailler » » leurs chevaux de la même façon… enrêné, la bouche sanglé, le cou brisé, avec force chambrière au cul…

Powerandpaintlarge

La routine fait que la violence et la pression qu’endurent les chevaux peux monter crescendo… et il suffit d’une goutte d’eau pour que ça parte en vrille.

Le résultats de la coercition, du «  »travail » »  il est là, allongé par terre, à l’agonie…  et pour avoir vue de mes yeux un cheval de sport agoniser 3 jours dans un manège au mois de février, dans l’indifférence générale, je sais de quoi je parle! ( On attends qu’il crève de mort naturelle pour toucher l’assurance)

Une autre histoire récente nous expose « un peu » les petites manies de ce superbe SPORT… de cet ART!

Une championne condamnée pour mauvais traitement (lien). 

On peux appeler ça comme on veux… c’est juste de la torture…

Cheval sellé et bridé au box(source):

Trouvé sur un forum bien connu:

Bonjour ! Sujet délicat …

Pas de polémique s’il vous plaît juste des infos pratiques. Existe t’il des textes de lois précis interdisant clairement ce genre de pratique ? Si oui, la Spa ou autre association de protection animale peut elle intervenir ? Peut on porter plainte de manière anonyme ? Et enfin, les patrons de l’écurie, qui ne sont pas les auteurs de ces actes, peuvent ils être tenus responsables d’avoir laissé faire ? Merci pour vos réponses !!

On pourra voir que la fille de ce forum est du 74 et indique que le cheval est sellé et bridé au boxe…

Alors oui, pour que le cheval se « plie » bien à nos 4 volontés, certains plus faignants mais plus ingénieux que d’autres, ont eu la merveilleuse idée de les mettre en rolkur « au boxe »… comme ça, on gagne du temps!

Non, non, vous ne rêvez pas et ça se passe peut être à côté de chez vous!

ça pourrait ressembler à ça:

9901419_orig

Et oui, y a de gens (des psychopathes) qui pensent dans leurs têtes que l’animal DOIT se « plier » au sens propre et au sens figuré. Il doit plier peu importe ce que ça lui en coûtera (comme l’autre dans son manège). Vous l’entendrez souvent dans le milieu: « montre lui qui est le patron » ou « c’est toi qui commande » … et le cheval s’en prendra plein la gueule mais ce sera banale… car la souffrance animale n’est pas reconnu. C’est qu’un petit coup de cravache… c’est qu’une petite punition… c’est qu’une volée… mais il l’avait bien cherché aussi!

Violences dans les paddocks de CSO(source):

Trouvé sur un forum bien connu:

Bonjour tout le monde.

Je reviens d’un weekend de CSO (amateur et pro).  J’y étais en tant que « groom » on va dire, et donc aussi beaucoup en tant que spectatrice. Il y a longtemps que je n’avais pas été sur des terrains de concours, du moins en ayant autant de temps pour regarder autant d’épreuves, trainer au paddock, etc.

Je vais même pas faire de commentaires sur le joyeux bordel qui régnait dans le paddock (vas y qu’on se fonce dedans, qu’on coupe devant un obstacle sur le point d’être franchi etc etc) Ce qui m’est surtout rester dans la tête, c’est le comportement de certains cavaliers avec leurs chevaux.

Je ne vais citer qu’un exemple, parce-que c’est celui qui m’a choqué le plus, mais il n’était pas le seul…  

Le couple se lance sue un oxer (à bonne hauteur, ils allaient partir sur la 135), refus.  Le cheval se prend 2 coup de cravaches au cou. Ok, ça réveille. [même la personne qui dénonce un cas de violence accepte le fait de punir le cheval en le cravachant… c’est dire à quel point le curseur est déjà haut dans le milieu du sport]

Il y retourne. Nouveau refus. Avalanche de coup de cravache au cul, coups d’éperons.

Il y retourne. Nouveau refus. Dizaine de coup de cravache dans la tête (toujours avec les éperons qui lui rentre bien dans les flancs)

Il y retourne. Nouveau refus. Le gars lache sa cravache, et bombarde son cheval de coups de poing dans la tête.

Il y retourne. Encore un refus. Ce dernier coup, je ne voyais pas pas bien ce qu’il faisait, je m’approche du paddock, et je me rend compte que là il était en train de taper ses étriers contre la pointe de l’épaule du cheval. Avec une tel force qui je me suis dit qu’il allait lui péter.

Ils [les gens qui étaient avec le cavalier] se sont enfin décider à baisser un peu l’oxer, le cheval est passé 2 fois. Ils ont remonté l’oxer et il est passé sans problème.

Il y’avait une 15 aine de cavaliers dans le paddock. 5 ou 6 coachs à côté des obstacles, des gens qui regardaient autour, et personne n’a bougé. Personne n’a ouvert la bouche. J’étais tellement énervé et choqué que tout ce que j’ai pu sortir c’est un « ohh ça va pas! », les seules personnes qui m’ont entendu m’ont jeter un regard comme si c’était moi qui été en tord. Après coup je suis encore plus énervée. Que les gens puisse faire ça sans que rien leur tombe dessus. Je sais que c’est monnaie courante malheureusement, mais quand c’est vraiment sous nos yeux et qu’on peut rien faire…! Ca me révolte.

three-wise-monkeys

 

J’en ai pas dormi parce-que je regrette de ne pas avoir fait un scandale même si ça n’aurait rien changé. [ ET BIEN SI! ça aurait changé BEAUCOUP de chose car d’autres personnes ont certainement été aussi choqué… mais n’ont rien osé dire non plus… il suffit qu’une personne commence et elle sera suivit. Si les gens commencent à dénoncer ce genre de comportement abjecte, les psychopathes ne pourront plus se lâcher en public… comme le faisait les charretiers au 19e siècle! Et pour les problèmes de violence et de tortures « en privé » il faut filmer, prendre des photos et dénoncer ces tortionnaires! ]

Où sont les responsabilités du chef de paddock dans ces cas là? Ou de la structure qui accueil le concours? C’est quelque chose de normal et personne ne peut dire quoi que se soit?? Et pour nous qui voyons des choses comme ça, qu’est ce qu’on peut faire?

Voilà. Tout est dit. Mais qui n’a jamais vue ça? Qui n’a jamais été sur le bord d’une piste en assistant à un pluie de coups sur un poney ou un cheval ayant refusé de sauter?

Vous vous rendez compte? Ce bon dieu de cheval qui OSE refuser de sauter par dessus des barres en bois posé sur des chandelier en fer, qu’il découvre au dernier moment, à plusieurs heures de route de chez lui, après avoir super bien voyagé dans un cercueil roulant ou entassé dans un gros camion. Mais quel connard!

TOPSHOTS South Korea's Hwang Woojin lose

Voilà ce qui se passe quand la pression devient insupportable et que toute les tentatives de communications du cheval ont échoués… (et perso. j’en ai rien à foutre que ces images soit « sortie de leurs contexte »… ou que ce cavalier Coréen ne se soit pas « entendu » avec un cheval « tiré au sort »… le résultat est le même!)

La violence dans le western (source):

Problème 1 : Le « Jack »

Le « Jack » : spécialité du l’équitation western américaine, qui, par voie de conséquences, se retrouve en France, parce que les coachs français ont été apprendre aux US…

Comme dirait mon Maitre en la matière, Michel B. : « t’as un pb, Chriss… Jack et çà repart !!! » (en parlant des « entraineurs US)

Pour reformuler : le Jack est LE moyen d’obtenir la soumission du cheval western !!!

No comment !! 😦

Ben, si, en fait, un commentaire : le « Jack » permet au cavalier de soumettre totalement le cheval à la main…

« Si tu m’emmerdes, je te pète les dents !!! »

Bref, les chevaux western sont tous en dedans de la main, car ils craignent le « Jack »…

 Problème 2 : Le « Rollkür »

Rollkür = hyper-flexion de l’encolure

Qui « permettrait » en compétition, un relâchement de cette flexion et donc, d’obtenir une attitude plus juste…

Ça vient d’Allemagne… Tout est dit !!!

 Problème 3 : Les juges au paddock

Les juges ne peuvent appliquer que le règlement qu’on leur donnent…

Est il interdit de faire du rollkür ?

Est il interdit de « Jacker » ?

Non !!! Le seul règlement en western est, à ma connaissance, pas de sang dans la bouche et pas de traces d’éperons…

No comment…

 Problème 4 : Cavaliers « professionnels » en reining

Beaucoup de cavaliers ne sont pas pro… Ils sont juste des propriétaires de chevaux…

Leur fric leur permet de mettre à l’entrainement leurs chevaux (plein)…

Le « dresseur-entraineur » met des « boutons » dessus… et les livrent « clé-en-main »

Et le « Jack » en fait partie (de ces boutons »)

Mais tout le monde s’en fout !!!

Qu’est ce qu’un cheval aux States ?

Et s’il n’est pas bon.. « Exceptionnel » dans la conformation et dans le mental.. il passera en hamburger !!! Point final !!!

 Bonus… Le « Craig » qui cherche à interdire cette vidéo…

Pfff !!! Tu es dans l’enceinte d’un événement public…

Tu es filmé…

Tu es montré du doigt sur YouTube…

Assume !!! Connard !!!

Bonne réflexion…

Merci à l’auteur de ce blog qui nous livre un super article sur ce connard pardon? champion… craigschmersal

Vous voyez, cet un « charmant jeune homme »… on lui donnerait le bon dieu sans confession et pourtant c’est un sadique de 1ere avec un cheval.

Les coms vont pleuvoir… « oui, mais le western c’est pas ça… » … « nous on fait pas ça! » … « moi je fais jamais mal à mon cheval » bla bla bla…

Compétitions = mors dans la bouche = stress = déséquilibre = demandes en fonction des notes, du jury, des barres, des points, du temps… et donc plus du tout en fonction du cheval! point à la ligne messieurs (et dames)!

curb-mean

ça tire, ça pousse, ça rigole… mais au final le cheval subit la douleur. Mon amie François possède des caisses d’images de blessures dus à toutes ces conneries de mors…

barrel-racer-abuse-624x414

Le Barrel racing est pas mal non plus… certains commencent à parler de « mauvais traitement » mais vue le succès de la discipline … il chuchotent dans leurs barbes plutôt…

Dans le même style on a aussi le polo…

polo-horse-650x414

SUPER respectueux des chevaux! OUIII, ON LES AIMENT nos criolos! On peut les aimer… on les fait venir par avion directement d’Amérique du sud! C’est El gringo qui nous les envoi.

Ces pauvres bestiaux font pas long feu…

Bon… y a les courses…

article-2304044-19173AF0000005DC-90_634x420 SONY DSC SONY DSC SONY DSC

On voit bien que eux aussi ils aiment particulièrement les chevaux. D’ailleurs, plus tu les aimes, plus tu peux les faire souffrir à priori… ne dis on pas « Qui aime bien, châtie bien? »

On remarque que ils sont passé maîtres dans l’art de faire fermer la gueule aux chevaux dans les courses. L’imagination est débordante!

La muserolle sert bien entendu à éviter que le cheval ne puisse se soustraire à l’action du mors:

tumblr_mufln1QljD1scniw0o1_1280

Le mors vient écraser la langue et les barres (partie de la mandibule où le cheval n’a pas de dents, entre les pré molaires et les incisives) recouverte d’une fine couche de gencive, et vient cisailler la commissure des lèvres ou comprimer les lèvres entre le métal de l’anneau et les dents jointes …

Je précises que si le cheval a des surdents ( et TOUS les chevaux en ont…) les surdents vont pouvoir lacérer les joues d’autant plus efficacement que la muserolle sera serrée. Les surdents peuvent entailler la peau du doigt juste quand on passe dessus pour voir… imaginez quand les joues sont écrasés contre pendant des heures…

La muserolle permet d’éviter que le cheval puisse se soustraire à la douleur provoqué par le mors.

Certains, se la joue plutôt discret et stylé… mais le résultat est le même!

b6117_5

Parfois, elle est plus « radicale » parce qu’on a pas le temps de tergiverser…

caveao13

Parfois, elle est très serrée… limite, avec l’aide du pied…

nose

Ce qui limite d’autant la possibilité respiratoire… qui peut être exacerbé par le pincement de la trachée par une position ANTI ANATOMIQUE comme le bas et rond:

Screen-shot-2011-09-06-at-4.55.19-PM

Je pourrais mettre des photos de clubs…. où on matraque les chevaux … ou alors c’est plus subtile… c’est des boiteries par ci, des dorsalgies par là… des fers qui attendent 3, 4 ou 5 mois avant d’être changé. Des granulés de merde balancé dans la boue… des épaisseurs de fumier de 30, 40, 50 cm dans les boxes, des chevaux qui passent le we au placard… ou même la semaine…  des chevaux qui se retournent sur le pont du camion ou du van… des accidents avec des enfants ou des adultes débutants… des poneys qui mordent ou qui tapent…  Des « petites choses »…

Je pourrais aussi parler des fêtes à Minorque?

rearing-horse-parade-e1310406565912-650x414

Où la « tradition » veux qu’on fasse défiler les chevaux cabrés dans la foule….

Le palio à Sienne,

palio

Encore la « tradition »… qui dure depuis le 9e siècle parait il… et où il y a beaucoup de casse…

Des trucs qu’on imagine même pas…

friesian-harness-training-640x414 horse_rescued_wheelon_tw_abuse_case_kathy_milani_hsus

Comme les Tennessee walking horses… et leurs préparations spéciales aux pieds et aux membres…

Chains

si vous en avez le courage, (et il faut l’avoir pour PRENDRE CONSCIENCE) regardez la vidéo ci dessous:

NON, ce ne sont pas des cas isolés… NON, ce n’est pas unique et exceptionnel… C’est la manière que certains choisissent.

Il FAUT dénoncer cette violence AVANT d’en arriver à ces comportements sadiques pur où des hommes (et des femmes) perdent toutes notions des choses, et tortures pour le fric, la gloire, l’égo, la tradition, des chevaux sous vos yeux.

Caméras cachés, photos… tout est bon pour arrêter ces sous hommes.

On a peut aussi parler des méthodes de débourrages barbares:

A wild horse in the Danube Delta in Romania having its neck broken-1679820A wild horse in the Danube Delta in Romania having its neck broken-1679819

C’est en Roumanie… ils ont beaucoup de chevaux retourné à l’état sauvage et ils posent des problèmes aux agriculteurs et aux écolos. ( protection du delta du Danube )

Les Argentins, les Gochos, utilisent les même techniques… le débourrage « au poteau » est un classique…

Les chinois, eux, pratiquent les combats de chevaux… ou encore pire, une perversion ultime:

tigerhorse-1

L’avilissement des instincts de 2 êtres vivants, en même temps… forcé de coopérer par la violence.

On a aussi la chasse à courre…. Ah… cette pratique Moyenâgeuse (comme la ferrure) élevé au rang d’art!

Oui mesdames et messieurs, c’est un ART!(lien)

Les chiens, les chevaux, les beaux habits… la verte campagne au petit matin…

a-la-voie et moi, je vois ça: a-la-voie2

Et ça: (source:lien )

chas a cour

Vous avez vue par terre, à droite…. oui! c’est un fœtus! Cool! D’ailleurs, ils ont fêté ça avec du champagne…

L’art… poussé dans ses derniers retranchement je crois… ou plutôt «  »l’humain » »… dans toute sa splendeur.

courre2 (pour ceux qui comparent avec l’ouverture d’un parapluie … merci de passer par la case: désensibilisation… ou même juste « relation »…)

One voice avait fait un rapport sur le sujet en 2010 pour que ENFIN, on abolisse cette barbarie… MAIS Chambord, Chenonceau et cie attire les clients des pays Européen où la pratique a été interdites… ce qui rapporte des sommes folles. Poursuivre un cerf dans la foret avec 50 chiens, 20 chevaux et 30 rabatteurs pour l’égorger ou le noyer une fois qu’il est complètement mort d’épuisement, c’est un amusement mondain très prisé des adeptes du bouclier fiscale… donc intouchable. (Lien* de la version comprenant la réponse de la vénerie… c’est intéressant, surtout quand tu SAIS que les affirmations de one voice sont vrai… et la tentative de rattrapage du droit de réponse carrément maladroite et mensongère… parce que moi, les chevaux de loc en Touraine, je les ai vue de mes yeux!)

La barbarie ça commence tôt… ça s’éduque…

corrida-et-enfance--la-fin-de-la-compassion

Et si vos gosses vont chasser (ou écouter des chasseurs dans leurs écoles…), voir des moutons se faire égorger ou encore, ont comme consigne de donner des grands coups de talons dans le bide de leurs shetlands au poney club… faut pas s’étonner qu’après, ils reproduisent crescendo ces comportements.

aaerty

 

Le mec va donc regarder ce veau dans les yeux… et lui planter sa lame. Consciemment… Froidement… après avoir « joué » avec lui pendant une heure ou deux… comme le ferrait le piqueur en chasse à courre… comme le ferait le psychopathe avec sa victime… Le fonctionnement intellectuelle et émotionnelle est strictement le même! Ce qui m’amène à me demander si on est vraiment tous fait pareil… SI oui, alors le facteur éducationnel est vraiment primordiale et la violence, le meurtre, voir la barbarie peuvent s’apprendre et se transmettre.

Je vous conseils la lecture de l’extrait d’un bouquin très intéressant qui explique très bien ce lien étroit qu’il existe entre la violence de la société et la souffrance infligé aux animaux… et que la 1ere loi pour la protection des animaux avait surtout pour but de protéger les enfants de cette banalisation de la violence pour éviter d’en faire des meurtriers.

Le sang des bêtes. Le problème de la protection des animaux en France au XIXème siècle(lien*).

extrait:

Sous la Monarchie de Juillet, le martyre du cheval, du cheval de trait utilitaire, attelé à des tombereaux ou à des camions de marchandises, mené et malmené par un charretier brutal, est devenu un véritable lieu commun (22). Tout se passe comme si les entrepreneurs de roulage parisiens avaient livré la conduite des chevaux à une sorte de sous- prolétariat inculte et fruste, non qualifié, ne connaissant d’autre instrument que le fouet et la vocifération ; au reste, jusqu’à nos jours, le langage courant a retenu la formule « jurer comme un charretier ». Lorsqu’un cheval, trop chargé, ou par suite d’un accident quelconque, s’abattait, le charretier ordinaire ne l’aidait pas à se dégager en le dételant ou en déchargeant quelque peu la voiture, mais l’incitait à se relever seul à grands renforts de coups de pied dans le ventre.

Aujourd’hui, aux USA, le FBI surveille les auteurs des actes de barbaries commis sur les animaux car ils savent très bien que la plupart des serial killers ont commencé en tuant des bestioles.

MAis pour nos amis les chevaux, le calvaire n’est pas terminé…. car si écraser des chiots avec un marteau peut être mal vue…  tabasser son cheval dans un concours ça passe. Idem pour les lacérations dans la bouche, les pieds complètement mort ou les dos flingués… pour ça, y a les infiltrations!

Le pire, c’est que les même personnes qui regardent ailleurs quand on tabasse un cheval au paddock seront les premiers à vous insulter quand votre cheval aux pieds bousillés par la ferrure, sera un peu sensible pendant sa période de transition….

153 Comments on “La Suisse essaye de faire évoluer « un peu » les choses.

  1. MA GANG DE SAAAACRAAAAAMAAAAAANSSS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :