« Des réflexions sur la vaccination des chevaux »

« My Thoughts on Horse Vaccination »

Article de Dutch Henry. (lien*)

Traduction Isabelle Dorand – www.horsespirit.ch

(MERCI de m’envoyer TOUS vos cas de réactions ou de problèmes avec les vaccins. Je pourrais en faire un autre article)

Bonjour les amis,

On m’a souvent posé des questions sur mes réflexions concernant la vaccination des chevaux. Les réflexions sur la vaccination, provoquent souvent des débats animés, comme le font aussi de nombreuses pratiques telles l’homéopathie, les approches holistiques ainsi que les approches naturelles telles que «nourrir que au foin », « pas de box », « pas de fer »…

J’ai longtemps résisté à écrire sur les vaccinations, car le sujet est si effrayant pour tant d’amateurs de chevaux, les propriétaires et les soignants, que je ne voulais tout simplement pas entrer dans le débat. Mon opinion personnelle est que la pratique que nous avons vis à vis des vaccins (la sur-vaccination) – est au détriment de la santé de nos chevaux (chiens, chats et les enfants aussi).

 kessy
Kessy aime les bisous

Récemment, je ai eu le plaisir, l’honneur et le privilège d’interviewer le Dr Will Falconer*, un des vétérinaires homéopathe les plus respectés de ce pays. Voir ses articles pour Natural Horse Magazine*. Comme la plupart des vétérinaires homéopathes, il a commencé sa carrière comme Dr en médecine vétérinaire « classique ». Il est l’un des nombreux vétérinaires homéopathes ou praticiens holistiques que j’ai interviewés au cours de ces années, et j’ai remarqué un fil commun des idées, des pensées et des préoccupations qui traversent l’esprit de tous ces gens instruits et expérimentés. D’une façon ou d’une autre, ils ont tous exprimé qu’ils voulaient faire mieux. Ils voulaient trouver des moyens pour aider leurs patients à vivre vraiment une vie plus saine, plus prospère. Un autre fil conducteur de l’ensemble de leurs commentaires lors de nos entrevues était leurs préoccupations au sujet de la vaccination. Mon entrevue avec le Dr Falconer m’a finalement amené à prendre la plume pour écrire mes pensées sur la vaccination.

Je vais commencer par une citation du Dr Falconer. «Les gens ne font tout simplement pas le lien ou ne comprennent pas le préjudice que la sur-vaccination occasionne sur notre système. S’il y avait une chose que je pourrais changer d’un coup de baguette magique, ce serait l’attitude envers la vaccination. »

Dr Falconer a expliqué que les vaccinations répétées nuisent et déboussolent le système immunitaire.

« La plupart des vaccins pour les chevaux sont destinés aux virus, et les immunologistes vétérinaires ont prouvé scientifiquement que, une fois vaccinés pour un virus, l’immunité résultante dure très longtemps, peut-être une vie. » Dr Falconer a expliqué que les vaccinations répétées non seulement déboussolent le système immunitaire mais souvent le font se retourner sur lui-même, et même s’attaquer aux globules rouges sains du sang. (c’est ce qu’on appel une maladie auto-immune. NDLR)

« Le cheval est l’animal le plus vacciné, encore plus que les chiens et les chats, et les vaccinations répétées font plus de dégâts que n’importe quelle autre pratique de gestion. La vaccination répétée provoque une pléthore d’effets néfastes que les gens ne parviennent pas à relier au vaccin, y compris les allergies, les problèmes de peau, les pourritures de fourchette et même des changements de comportement. Ce sont des effets durables qui font des ravages. Si les gens avaient une seule prise de conscience dans leur cheminement afin d’avoir des animaux vigoureux et prospères, je souhaiterais que se soit pour qu’ils comprennent, que nous savons maintenant, que toutes les vaccinations pour les virus sont efficaces très longtemps, et des vaccinations répétées sur un cheval déjà immunisé n’ajoutent rien, mais aggrave les effets néfastes. À la fin des années 1970, un chercheur sur les vaccins Dr Ronald Schultz a découvert que les vaccins antirabiques et les vaccins de base sont efficaces à vie dans presque tous les cas. »

J’ai choisi d’utiliser les citations du Dr Falconer parce qu’il a  succinctement mis certaines des préoccupations que j’ai entendues à plusieurs reprises des autres spécialistes. Donc, beaucoup de maux de nos chevaux peuvent être liés à des vaccinations répétées, comme l’a dit le Dr Falconer ci-dessus, et même plus que ceux énumérés ici.

Cependant, de nombreux vétérinaires conseillent uniquement « Surveillez les symptômes pendant quelques jours » ou d’autres paroles dans ce sens (après le vaccin, NDLR). Alors qu’en vérité des problèmes de santé chroniques sous-jacents qui peuvent causer des douleurs modérées à sévères, une léthargie, un désintérêt, voire des problèmes de comportements qui sont en fait des problèmes de santé chroniques liés aux vaccins, peuvent apparaître des semaines ou des mois plus tard et durer toute une vie.

Des soucis de pourriture de fourchette, ligne blanche et fourbure? Nous savons tous que les toxines dans le cheval migrent vers le pied. Il y a des toxines dans les vaccins qui ne vont jamais vraiment quitter le corps. Des toxines mises intentionnellement dans les vaccins pour « stimuler la réponse immunitaire » (appelé adjuvant de l’immunité. NDLR). Si cela n’était pas horrible cette phrase serait stupide, et me rappelle l’oxymore tout aussi stupide, « ferrage correctif ».

Un autre problème avec les vaccins est la façon dont ils court-circuitent le système immunitaire. Le système immunitaire provient à environ 75% de l’intestin (et surtout du biote ! NDLR).

Un système digestif sain pour un système immunitaire sain.

Mais il est également soutenu par les défenses dans tout le corps. La première ligne de défense est le nez, la gorge et même les larmes. Chacun de ces derniers commence à attaquer l’envahisseur et à signaler au système immunitaire la nécessité de se défendre, attaquer et repousser. Chacune de ces zones de défense permet de sensibiliser et de renforcer le système immunitaire. Lorsque nous injectons des vaccins directement dans le corps nous sautons tous les défenses de première ligne, privant ainsi le corps de ce savoir et de ce pouvoir. Une autre chose que le Dr Falconer a déclarée, de même que d’autres que je ai interviewés, était pourquoi nous constatons tant de chevaux avec de grandes variétés d’allergies. Les immunologistes ont relié ceci aux systèmes immunitaires confus.

« Une pratique qui a commencé il y a de nombreuses années et qui manque de validité scientifique ou de vérification est le rappel annuel».

Presque sans exception, il n’y a pas de nécessité immunologique pour un rappel annuel. L’immunité aux virus persiste pendant des années ou pour la vie de l’animal (…) En outre, la revaccination avec la plupart des vaccins viraux ne parvient pas à stimuler une réponse anamnestique (secondaire) (…) La pratique de la vaccination annuelle à notre avis devrait être considérée d’une efficacité douteuse (…) » EXTRAIT DE – Current Veterinary Therapy, Volume XI, publié en 1992 (un manuel pour les pairs, très respecté et mis à jour tous les quatre ans). Les auteurs sont les vétérinaires immunologistes Dr. Ronald Schultz (Université du Wisconsin) et Dr. Tom Phillips (Scrips Research Institute).

L’immunologie a reconnu pour de nombreuses années que les virus fournissent une immunité de longue durée. (Parce que leur code génétique s’imbrique dans le notre. NDLR) C’est pourquoi votre médecin ne vous envoie pas de carte postale pour réitérer votre vaccin contre la variole ou contre la poliomyélite chaque année.

Alors pourquoi tant de vétérinaires prescrivent et recommandent les vaccinations répétées? C’est une question à laquelle eux seuls peuvent répondre. L’argent? Le résultat? Ils croient vraiment que c’est le mieux pour leurs clients? La chose intéressante est de savoir combien d’entre eux commencent à remettre ceci en question. Toute la question des vaccins est si difficile à discuter. Les vétérinaires n’étudient pas beaucoup sur l’immunologie, tout comme ils n’apprennent pas beaucoup sur la nutrition.

Beaucoup de propriétaires de chevaux sont aux prises avec la pression de leurs entourages qui font régner la peur, le doute de soi.

Avez vous besoin de vacciner pour les show et compétitions, le devez-vous vraiment ? Beaucoup de gens pensent qu’ils ont besoin de certificats de vaccination pour voyager,  ce n’est pas vrai, je crois que je ne me trompes pas en disant que aucun des États exigent des certificats de vaccination, seul le test de Coggins, et peut-être le certificat sanitaire vétérinaire. Quelques pensions exigent les vaccinations, cela peut-il être négocié? Je déménagerais mon cheval.

Ce ne sont que mes pensées, je les partage dans l’espoir que vous pourrez réfléchir à ce sujet, et faire des recherches de votre propre côté. Il y a beaucoup d’informations un peu partout aujourd’hui. Je crois en « une fois suffit en matière de vaccination ». Il est de loin préférable d’apprendre à aider votre cheval à construire un système immunitaire le plus fort possible afin qu’il puisse se défendre contre les envahisseurs, virus inclus. Le tétanos est la seule vaccination qui doit être répété tous les 7 ans. (Son efficacité n’a jamais été prouvé scientifiquement. Ndlr)

Pour moi et ma jument Kessy, elle n’aura jamais une autre vaccination, ou des fers. Oh, et elle n’a pas été vermifugée chimiquement depuis 4 ans, j’ai juste fait une analyse fécale, pas de vers.

Gitty Up ~ Dutch Henry

—————————————————————————————————————————————————–

Vous devez bien entendu respecter la loi et écouter les conseils de votre vétérinaire.

Je joins à cet article Américain, une bibliographie, qui permettra à tout le monde de pouvoir en savoir plus sur la vaccination.

ANCELET Eric : Pour en finir avec Pasteur, un siècle demystification scientifique, Marco Pietteur, 1998.
BECHAMP Antoine : Les Microzymas (épuisé).
BELJANSKI Mirko et Monique : La Santé confisquée, GuyTrédaniel Editeur, 2004.
BOUSQUET Jacqueline et SIMON Sylvie : Le Réveil de la conscience, Guy Trédaniel, 2003.
BROUWER Louis DE : Vaccinations ; erreur médicale du siècle, Louise Courteau, 1997.
BUCHWALD Gerhard : The Décline of tuberculosis despite «protective » vaccination, Ed F. Hirrhammer verlag GmbH,
2002.
BUCHWALD Gerhard : The Vaccination nonsense, Ed F. Hirrhammer verlag GmbH, 2005.
CHAVANON Paul : La Diphtérie, 1932, On peut tuer ton enfant, Ed Médicis, 1938.
CHOFFAT François : Vaccinations : Le Droit de choisir, Jouvence, 2001.
COULTER Harris : Vaccination : Social violence and criminality, North Atlantic books, Berkeley, 1990.
COULTER Harris et FISHER Barabara Loe : A shot in the dark, Avery publishing group, 1991
COUZIGOU Yves : Phobie des microbes et manie vaccinale, Vie et action, 1992.
DARMON Pierre : La Longue traque de la variole, Perrin, 1986.
DAUDET Léon : Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux de 1880 à 1903, Nouvelle Librairie Nationale,1915.
DECOURT Philippe : Les vérités indésirables, le cas Pasteur, (Archives internationales Claude Bernard), La Vieille taupe, 1989
DELARUE Fernand : L’intoxication vaccinale, Le Seuil, 1977.
DELONG Richard : Live viral vaccines Biological pollution, Carlton Press Corp, 1996.
DONATINI Bruno : L’Intox, quelques vérités sur vos médicaments, MIF, 1997.
DUTHEIL Régis et Dutheil Brigitte : L’Homme superlumineux, Sand, 1990.
DUTHEIL Régis et Dutheil Brigitte : La Médecine superlumineuse, Sand, 1990.
ELMIGER JEAN : La Médecine retrouvée, Maloine, 1985.
ELMIGER JEAN : Maladies auto-immunes, Biosophie, 2008.
FERRU DR MARCEL : La faillite du BCG, Princeps, 1977.
GEORGET MICHEL : Vaccinations : Les vérités indésirables,
Dangles, 2000.
HALVORSEN DR RICHARD: The Truth about vaccines, Gibson square, 2008.
HERVIEUX DR LAURENT : La Pratique de l’immunothérapie à doses infinitésimales, Roger Jollois, 1996.
HOWSON & COL.: Adverse effects of pertussis and rubella vaccines, Washington DC National Academy Press, 1991.
ILLICH IVAN : La Némésis médicale, Le Seuil, 1975.
JOËT FRANÇOISE ET BERNARD CLAUDE : Hépatites : Les vaccins catastrophe, Alis, 1996.
JOËT FRANÇOISE : Tétanos : le mirage de la vaccination, Alis, 1998.
KALMAR JACQUES : Carnet immunologique, Les Bardes, 1972.
LENGLET ROGER et TOPUZ BERNARD : Des lobbies contre la santé, éditions Syros, 1998.
LEVY JOSEPH : La révolution silencieuse de la médecine, Le Rocher, 1988.
LOIR ADRIEN : À l’ombre de Pasteur – souvenirs personnels, Le Mouvement sanitaire, 1938.
LONDECHAMP Guy : L’Homme vibratoire, Amrita, 1993 et 1998.
MENDELSOHN ROBERT : Des enfants sains, même sans médecin, Ed Soleil, 1987.
MERIC JEAN : Vaccinations, je ne serai plus complice, Marco Pietteur, 2004.
MILLER NF.IL Z. : Immunization theory vs reality, New Atlantean Press, Santa Fé, 1996.
NONCLERCQ MARIE : Antoine Béchamp, l’homme et le savant, originalité et fécondité de son œuvre, Maloine, 1982.
PILETTE JEAN : La Poliomyélite : quel vaccin ? quel risque ?, L’Aronde, 1997.
SCHEIBNER VIERA : Vaccination, Scheibner, Australie, 1993.
SIMON SYLVIE : Vaccination l’overdose, Déjà, 1999 (3e édition).
SIMON SYLVIE : Information ou désinformation ? Guy Trédaniel, 2003.
SIMON SYLVIE : Les Dix plus gros mensonges sur les vaccins, Dangles, 2005.
SIMON SYLVIE : La Nouvelle dictature médico-scientifique, Dangles, 2006.
SIMON SYLVIE : Ce qu’on nous cache sur les vaccins, Delville, 2006.
STAUB HERVE : Les énergies vibratoires et le mystère de la vie, Jean-Paul Bertrand, 2003.
TlSSOT J. : Constitution des organismes animaux et végétaux, causes des maladies qui les atteignent, 3 vol.,
Laboratoire de physiologie générale, Paris, 1926, 1936, 1946.
WlLSON G.S. : The hazards of immunization, The Athlone Press, 1967.

Associations:
LIGUE NATIONALE POUR LA LIBERTE DES VACCINATIONS (LNPLV)

Président : Jean-Marie Mora B.P 816 – 74016 Annecy Cedex
Tél : 04 50 10 12 09 E-mail lnplv.acy@wanadoo.fr

ASSOCIATION LIBERTE INFORMATION SANTE (ALIS)
19, rue de L’Argentière – 63200 Riom
Tél. : 04 73 63 02 21

25 réflexions sur “« Des réflexions sur la vaccination des chevaux »

  1. Ma jument a fait une réaction grave au vaccin (grippe que j’ai « dû » faire en prévision de sailie car c’était « obligatoire »), pourtant en en ayant eu pleins avant car elle était chez d’autres proprios… Perso je suis contre les vaccins, pour moi, mes chats, mes chevaux, mon chéri…..
    Je suis parfaitement en accord avec ce qui est écrit!
    J’ai toute liberté depuis que les chevaux sont à la maison, sans besoin de présenter des carnets, donc cette intoxication est terminée pour eux, idem pour les vermifuges chimiques! Je prend Vertrankill chez AjC nature. Copro ok….

  2. Ca me fait plaisir et me déculpabilise d’avoir lu ce vétérinaire hors norme et normal.Je ne vaccine pas mes chevaux et pas mes chiens, je vermifuge une fois l’an chimique et le reste: verm x, ou d’ajc, ils n’ont pas de fers, ma douce Maman n’a jamais voulu nous faire vacciner et je ne m’en porte pas plus mal.

  3. je pensais que Kessy s’écrivait KC! Peut-être une explication pour les problèmes de mon cheval: dermite estivale qu’il n’avait pas jusqu’à ses douze ans, ainsi que des poches à lait dans ses fourchettes. Stage ostéo niveau 2 ?

  4. Merci pour cet article qui moi aussi me plait, me rassure (bien que ce ne soit pas nécessaire), il y a si peu de gens qui agissent et pensent ainsi . j’ai des chevaux depuis 27 ans ils ne sont pas vaccinés , mes chiens non plus, mes enfants non plus d’ailleurs ! je suis contre les vaccins qui dérèglent comme vous le dites le système immunitaire. Ils se portent à merveille, et pourtant ils commencent à avoir un âge certain. Du foin , un peu d’orge aplati, et beaucoup d’amour , ils en ont bien assez, arrêtons de gaver tout le monde avec des produits chimiques.Mais nous passons pour des « hors les lois » et pour l’école pour mes enfants ce fut un vrai parcours du « combattant » , ensuite ils étaient toujours absents le jour des visites médicales pour éviter de discuter avec ces pauvres médecins scolaires pour qui nous étions des dangers publics(ce sont leurs paroles !!) mais QUAND AURONS LA LIBERTE DE CHOISIR de se vacciner ou pas ? je pense que c’est COMMERCIAL? uniquement et pas du tout pour protéger la population, voila 30 ans que nous vivons ainsi sans produits chimiques, et nous sommes tous en pleine forme ! nous ne coutons pas grand chose a la sécurité sociale je peux vous le dire …..

  5. Nos 4 équidés sont vaccinés tous les ans et cette année un petit nouveau est arrivé il a deux ans et pas eu de vaccins. Après sa vaccination il a fait de la dermite en plein hiver (peut être lié ou pas ?) Si je leurs fait un vaccin contre le tétanos tous les 7 ans cela peut être suffisant même en cas de blessure?

  6. J’aimerai arrêter de vacciner mes animaux (les chats c’est fait), mais le problème c’est que j’emmène mon cheval en endurance… Le vétérinaire vérifie justement systématiquement les vaccins et est très à cheval sur le date à date…. Avez vous un texte légal que je pourrai opposer à cela? Idem, pour les chiens, que je mets en pension rarement mais cela arrive, les chenils les réclament systématiquement…. clubs canins aussi, même en canicross….

    • Bonjour,

      Il est bien précisé que seul une personne en parfaite santé peut recevoir le vaccin et qu’en cas de maladie chronique OU de réactions on ne doit plus faire d’injections.

      Or pour les chevaux ce n’est jamais respecté. JE penses qu’il est temps que ça change.

  7. Bonjour,
    moi je vaccine ma jument uniquement contre le tétanos et que tous les 4 ans, pour mon chien je commence à m’interroger, je pense ne plus le vacciner non plus! bon la rage pas le choix si nous voulons aller en Irlande ils vérifient apparemment ! Ma jument vient d’un élevage ou ont ne vaccine pas les chevaux, élevage en bio dynamie! Moi j’ai juste fait tétanos parce que je ne l’ai pas chez moi sinon je ne le ferai pas, mais là comme j’y vais pas tous les jours je peux pas tout surveiller! sinon je suis en contact avec d’autres personnes qui ont des chevaux du même élevage bien sûr vaccination à fond cheval ferré, alors qu’à la base ils sont pieds nus à l’élevage eh bien les 2 ont développés des allergies!! et de plus ils sont tout les deux à une 20km du lieu de vie de ma jument!! bon ils sont également en box la mienne dehors toute l’année, et pieds nus bien sûr!! le haflinger est un cheval rustique autant que je sache!

    • Bonjour SCHNELL,
      Je me permets de vous contacter car je suis à la recherche d’élevages comme celui dans lequel vous avez trouvé votre compagnon équin. des chevaux pieds nus, pas vaccinés et vivant en troupeau 🙂 .Merci par avance pour votre retour

      • Bonjour Fabienne,
        ma jument qui est une jument haflinger vient de l’élevage de La Voie Lactée famille Vogel dans le Bitcherland 57 c’est une jumenterie ou ils font également du lait de jument, c’est toute une famille qui vit autour de leurs chevaux, sinon il y a le Haras Picart du Sant, la famille Savignol en Ariège qui sont des Mèrens pareil dans le même esprit, eux ils vivent 5 mois dans les estives un passionné, j’ai hésité entre les deux et ce qui m’a fait choisir le haflinger c’est que l’élevage était proche de chez moi, leur caractère clown cabochard et leurs chevaux sont magnifiques! certes avec du caractère mais tellement spontannés ils ont tout les deux un site internet

      • Bonjour, je me permet de vous répondre, car j’élève moi même des chevaux, je fait naître à la maison… Ils vivent en troupeau, pieds nu et les poulains ont les sérums à la naissance puis plus rien, c’est le futur propriétaire qui fait le choix ou non de vacciner… car moi je ne suis pas pour.
        http://www.domaine-du-pinsun.com
        Cordialement

      • c’est ce que j’ai dit aussi et 3 mois après j’ai réservé ma jument et elle est restée encore un an à l’élevage par choix car j’ai préféré qu’elle reste dans son troupeau afin qu’elle apprenne bien les règles en groupe!

    • Schnell, je vous laisse mon mail perso car j’aimerais beaucoup continuer cette conversation : fabienne.sellerie AT orange . fr 🙂

      [edit: Ne jamais mettre son adresse mail en ligne, car des robots spammeurs vous enregistrent pour vous inonder de pub! ]

      • ok pas de souci Fabienne voici le mien veroschnell AT gmail . com j’ai aussi un facebook sous Véronique Schnell

        [edit: Ne jamais mettre son adresse mail en ligne, car des robots spammeurs vous enregistrent pour vous inonder de pub! ]

  8. Bonjour,
    Mes parents étaient contre le remède de cheval qu’on m’aurait injecté enfant en guise de vaccination .Depuis j’ai la phobie des médecins car je flippais lors de la visite médicale scolaire. Mes enfants sont vaccines au minimum mais ma belle famille est un peu hypochondriaque .
    Je suis enseignante et dirigeante de club et je voulais que tout soit carre : cet été une de mes juments a du être euthanasie le lendemain du tétanos grippe car elle a débuté une paralysie de l’épaule a qq centimètres du lieu d’injection 1h après ( le veto était encore sur place) .Pour les autorités sanitaires pas de cause a effet car la jument n’a pas eu de gonfle au point d’injection.
    De même une ponette a débuté une dermite énorme ,il est vrai pendant l’été ,mais après l’injection des vaccins au mois d’août alors qu’avant aucun signe. Pourtant j’habite dans un endroit ou cela flambe bien avant. La j’ai eu un doute mais le cas précédent paraît évident.
    Et en plus pour 30 équidés cela coûte un bras et pour un petit club c’est lourd a supporter.
    désormais il faut faire 2vaccins a 1mois d’intervalle puis de nouveau 1autre 6 mois après puis 1 tous les ans ( et si on a loupé un peu la date on recommence même sur un cheval vaccine toute sa vie)
    Quel business…
    Moi j’ai toujours appris que pour être en bonne santé il fallait manger sainement et prendre l’air pas se goinfrer de médicaments.

    • Pour le tétanos moi mon véto a de suite dit que tout les 4 ans. Ensuite je commence a douter sur le tétanos, je prends des cours de phyto-aromathérapie et le prof m’a dit que le vaccin du tétanos ne sert à rien zéro efficacité, et sur un site j’ai lu récemment suite à des recherches qu’en principe il suffit de vacciner une seule fois pour ensuite être protégé!!! donc que du business…. je crois bien que la prochaine date de vaccin je vais l’oublier tout bêtement!!!

  9. bonjour,

    J’apprécie cette ouverture de réflexion sur les vaccins. Lorsque l’on constate que l’on nous oblige à faire pratiquer la DT Polio…, le Tétanos (maladie non contagieuse…!) ect, nous pouvons bien évidemment nous poser la question quand à la légitimité des vaccins pour nos animaux. Les lobbies les labos exploitent notre crédulité due à notre ignorence globale disons le clairement.

    malheureusement parfois nous n’avons pas le choix. Changer d’écurie? pas évident. ca ne se fait pas comme ca et de toutes façons quel responsable de pension irai prendre la responsabilité de laisser faire un propriétaire ce qu’il veut à ce niveau puisque souvent il est question de contagion et que , je le rapelle, la pension est un lieu de vie en communauté.

    Astuce en laquelle j’ai foi : immédiatement après l’injection, étaler une bonne couche de pâte d’argile tout autour de la piqûre . Perso, je vide 1 pot entier de 1 kg à chaque fois.
    Cela limitera considérablement les dégâts.

    Sinon un bon homéopathe .

    Encouragements.

    • oui mais l’argile c’est en surface!!! , donc sauf réaction ça ne sert pas à grand chose, fait le au moins en interne pendant 2 à 3 semaines ou fait faire un bon drainage, car les problèmes qui se posent à l’heure actuel ce sont plutôt les réactions du métabolisme interne! après faut bien bosser l’immunité, c’est comme pour les humains!! Ce ne sont pas les vaccins qui nous protègent mais bien l’hygiène!!! c’est d’ailleurs assez accablant toute les conneries que l’on veut nous faire avaler sur la protection des vaccins, et sachant que l’on essaie les vaccins sur les animaux et qu’ils n’ont pas le même métabolisme que nous et qu’il est honteux de les faire souffrir! et il faut savoir qu’en principe une injection permet de nous protéger, le corps est assez intelligent pour se créer ses propres défenses !

  10. Ma maman a eu plusieurs cas de paralysie sur des chatons suite aux vaccins!!! Ces chats ont des séquelles à vie, l’un d’eux est resté paralysé un mois!!

    J’aimerais tellement que la réglementation change à ce sujet pour nos chevaux qui sortent en compétition. Je prévois d’absorber le vaccin avec du charbon une année sur deux à l’avenir. Ras le bol de ce commerce au détriment de la santé!!

  11. Vous pouvez toujours mettre l’étiquette du vaccin sur le carnet, mais ne pas appuyer sur la seringue !!! c’est une solution payante : pour le porte monnaie, certes, mais également pour le cheval !

  12. Bonjour,je suis propriétaire depuis 11 ans et c’est vrai que je n’avais jamais eu cette réflexion dans ce sens là!J’ai deux juments,pinto de 19 ans et Appaloose de 12 ans et poney de 9 ans,je les ai fait vaccinée tous les ans depuis que qu’ils sont chez moi!En réflexion…Par contre nourri exclusivement au foin l’hiver avec un complément(en cas de grand froid,mais pas régulier chez moi,Loire-Atlantique) si besoin en floconnés,ou céréales naturels,je n’aimes pas les granulés reconstitués et en pieds nus tout le temps.Et ils ne s’en portent pas plus mal…

  13. j’ai vaccine ma jument ds les delais proteqflu -te .depuis une semaine juste apres la vaccination de ma jument j’ai remarque que celle ci est devenu raide coincee est ce du a la survaccination ? SI c’est le cas est c’est passager ou chronique ???

  14. Bonjour,
    Je viens témoigner par rapport à la vaccination et autres joyeusetés chimiques.
    Ma shetland a toujours vécu à la « sauvage ». Pas de céréales, pas de vermifuges, pas de vaccins.
    Puis quand j’ai du la passer en pension afin qu’elle me suive pour mes études, il a fallu vacciner, vermifuger, nourrir avec de la « merde », etc. Tout ça je n’en avais pas conscience avant malheureusement … Eh bienb au bout de quelques années, ma ponnette a déclaré emphysème, diarrhées chroniques « inexplicables », démangeaison à chaque printemps, etc etc.
    Aujourd’hui j’ai remis tout ça en question et je fais voir mes chevaux en shiastu depuis bientôt 2
    Cela a permi de guérir les diarrhées chroniques déjà. pour le reste, j’ai éliminé les céréales (pas facile de leur imposer à la pension), nourriture uniquement au foin (car en plus elle n’a pas besoin de plus sinon elle est trop grosse ^^’ ). Pour les vaccins je suis en train de m’informer sur le sujet, pour réduire les vaccinations. Le vermifuge je tend à commencer à faire avec les alternatifs (avec surveillance copro quand même).
    Voilà mon petit témoignage sur le sujet 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s