Réponse à Jérémie.

Jérémie est MF dans le Périgord.

C’est un petit comique qui m’a contacté sur FB pour échanger son point de vue.

J’ai copié son message pour qu’il ne puisse pas dire que j’ai modifié quoique ce soit, comme le prétendait son homologue paranoïaque qui se pensait diffamé…

Jeremy alric

Son message:

« Le plus c est qu on se fend la gueule ac toi … Et t as personne surtout …tu repproches aux marechaux FERRANT de ne pas etre ouvert …mais toi l es tu ? Tu peux bien sortir toutes les theories que tu veux sur les chevaux pieds nu …je suis le premier a me battre pour ne pas les ferrer si il n y en a pas besoins …. Mais a part pour les pros de la balade mensuelle ou du concours club 60 cm … Et de l endurance 20 km …. Je crois que ta facon de voir les choses atteind vite ses limites … Tout comme le nombre de mes anciens clients qui on courru au parage naturel et me rapelle 6 mois plus tard ….mon cheval ne met plus un pied devant l autre ….mdr … » ( 7 smileys lol )

Le plus c est qu on se fend la gueule ac toi …

Merci, je suis content de te faire rire! Un bon rire, ça vaut un bon steak… « ON » ? Toi et tes collègues? Nickel. Votre vie doit être moins triste comme ça.

Et t as personne surtout …

Ma personne est vraiment marrante en effet.

tu repproches aux marechaux FERRANT de ne pas etre ouvert …mais toi l es tu ?

Je ne reproche « plus » aux MF de ne pas être ouverts… Je leurs reproche de ne pas vouloir voir ce qui fonctionne « ailleurs ».

MOI? je suis ouvert dans le sens où je suis passé du ferrage systématique, aux pieds nus derrière….au « Parage naturel »… puis à la podologie équine « Appliquée »… puis à MA propre méthodologie. J’ai donc vue plusieurs systèmes et j’ai évolué.

Ce que beaucoup d’entre vous ne veulent pas faire.

Pourquoi? Parce que vous avez des croyances…. qui sont plus dur que l’acier!

Tu peux bien sortir toutes les theories que tu veux sur les chevaux pieds nu …

C’est pas que des théories… c’est surtout ma pratique quotidienne depuis presque 10 ans !

Je suis le premier a me battre pour ne pas les ferrer si il n y en a pas besoins ….

OUI…. je sais… Vous allez bientôt faire plus de « pieds nus » que nous…… Mais si c’est pour cantonner le « pied nu » aux « pros de la ballade MENSUELLE » ou aux chevaux inactifs au pré….. ben, merci, mais c’est se foutre de la gueule du monde.

PAS BESOINS, pour vous c’est 10% des chevaux… Pour moi, c’est 100% !

Il n’y a que le propriétaire qui demande une ferrure…. le cheval, lui, n’en a pas besoin.

Pire encore, il faudrait arriver à prendre en compte les effets secondaires de la ferrure! Vous en parlez jamais…. bizarre.

Alors on pourrait faire une petite liste!

Pied contracté:

atrophy

encastelure1

Pince migré:

long toe2

long toe

Seimes:

seimes

Sole fine:

thin soles pic 3

Descente distale:

DD

La descente distale est provoqué par l’appuie périphérique, qui cause aussi des pressions néfastes sur le bourrelet coronal:

chaleur

thermo

Atrophie des structures internes:

Sabots comparo2b

(Voir l’étude de Debra Taylor et Pete Ramey.)

CD2

Bracy Clarck l’avait déjà décrit au 19e siècle:

evol

Problèmes vasculaire: La veinographie et la plastination permettent de s’en rendre compte…

veino

Pied mal vascularisé et mal développé à gauche, pied correctement vascularisé à droite (dessous):

CD1

Système de distorsion annulé:

distor

Cause des atteintes des ligaments collatéraux! (et NON, le rolling n’y pourra RIEN)

Gestion de l’énergie cinétique…. pathétique….

Quand les études sur les vibrations sont tombés… les MF se sont rués sur les plaques… mais ça sers quasiment à rien.

On pourrait aussi parler de la perte quasi complète de la proprioception… Perte de sensations dans les pieds… Du poids des fers qui occasionne des mouvements parasites ou exagérés…. (donc des problèmes articulaires, tendineux, ligamenteux, musculaires)… De la nécrose de zones non vascularisés…. des ossifications des processus palmaires (à cause de l’absence de distorsion)…. Des pertes osseuses (à cause des déformations et de la mauvaise gestion de l’énergie cinétique), de la maladie naviculaire et des tendinites (à cause du posé en pince)… Des séparations de paroi (à cause des pinces migrées) … Des problèmes de SUR entraînements lié à la SUR protection métallique…. trop vite, trop haut, trop longtemps… le fer permet tous les excès….. au détriments du cheval.

Mais a part pour les pros de la balade mensuelle ou du concours club 60 cm … Et de l endurance 20 km ….

Voilà… les masques tombent… comme d’hab. c’est le discourt habituel: « oui, les chevaux peuvent rester pieds nus, à conditions qu’ils ne fassent rien! » MAIS LOL ! Non seulement, c’est se foutre de la gueule des gens qui ont des pratiques respectueuses de leurs montures mais en plus ça dénote un manque cruel de connaissances!

C’est pathétique!

Je crois que ta facon de voir les choses atteind vite ses limites …

Ha oui? Et qu’est-ce que t’en sais? Et quelle limite? Celle du cheval? Celle du cavalier? ou celle de l’ignorance du pro ferrage qui ne sait pas faire autre chose que planter des clous et forger de l’acier?

C’est facile de déclarer « c’est impossible » et « tu me fais marrer »…. alors que partout dans le monde y a des chevaux pieds nus et en boots (donc qui vivent pieds nus) qui font du sport, voir du voyage…. mais faudrait d’abord arrêter d’aller à la pêche et lire des trucs en anglais ou tout simplement aller voir des gens qui font du pied nu « pour de vrai » et pas juste pour avoir le plaisir de voir les chevaux boiter et pouvoir les referrer en déclarant « vous voyez, je vous avais prévenu! »

Parce qu’il est TRÈS FACILE de faire foirer une transition…. et de saboter un pied pour qu’il ne puisse tout simplement pas fonctionner sans une prothèse!

Le parage « à plat » qu’une majorité de pro pratique à longueur de carrière est une véritable aberration.

Sans un PLAN DE PINCE placé correctement (sur un plan distal/proximal), la sole ne pourra plus fonctionner et donc le cheval sera handicapé…. non pas parce qu’il est « pieds nus » mais bien parce qu’on lui a mutilé les pieds!

Tout comme le nombre de mes anciens clients qui on courru au parage naturel et me rapelle 6 mois plus tard ….

Voilà…. c’est ce que je disais…

Du coup, tu te poses pas de questions? Tout roule? Tu reposes tes fers et basta.

La réflexion va pas bien loin…

mon cheval ne met plus un pied devant l autre ….mdr …

Le pire, c’est que tu n’arrives pas à te dire que le cheval qui est « BOITEUX » sans fers a les même PIEDS une fois ferrés.

Si le cheval est boiteux, sensible, c’est pas parce qu’il n’a pas de prothèses … mais parce que ses structures internes sont déficientes.

Un problème interne aux pieds entraîne un mécanisme de protection: La douleur ou des sensations exacerbés.

Chez l’humain, une jambe cassée, restera cassée même avec un plâtre…

Une entorse restera une entorse même avec un strap… ETC…

Bizarrement, chez le cheval, un pied « sensible » sans fers … deviendra un pied « SAIN » avec des fers!

Le tour de passe passe est assez extra ordinaire!

Niveau tendinite desmite et j en passe …. Tu vas me sortir un produit miracle pour les soigner ? 

Le produit « MIRACLE » ….. c’est supprimer la CAUSE des problèmes…. donc le Fer….

Tu supprimes le ferrage, tu redonnes une forme physiologique aux sabots…. tu lèves les lésions osthéo et le cheval va guérir de ses problèmes tendineux.

Le travail vient détruire les tissus quand il n’est pas adapté aux possibilités des structures. (sur-stimulation)

Baisse le travail et bizarrement, il y aura déjà moins de problème….

Ha mais merde… c’est plus des chevaux « de sport »….. cruel dilemme.

Je te propose de venir m expliquer comment tu gere un cheval d endurance qui a un entrainement tout les jours et qui fais des courses de 120 ou 160 km ….j en rigole deja ….

Et bien tu pourras demander à Garret Ford le directeur d’Easy care…. ou Flo Perreira, le patron de Floating Boot…. ou Fabrice Creignou, l’entraîneur des chevaux du roi de Malaisie….

Ils ont tous déferré leurs chevaux parce qu’ils avaient tous des problèmes de boiteries avec les fers…. et plus aucunes boiteries sans fers….  et avec des boots (collées ou non) pour les courses.

Le protocole est assez simple: Avoir des chevaux AU PRE, ou mieux en paddock paradise… ne pas les intoxiquer avec des aliments de merde….et…

Pieds nus jusqu’à 60KM.

Boots de 60 à 90KM.

GLU de 90 à 160KM.

Voilà, c’est pas compliqué…. mais faut pas couper la sole à la pince déjà !

T es podologue comme moi jsuis une belle femme …

Tu dois être une sacrée belle femme alors! MDR !

tu sors des articles de derrieres les fagots que quelques personnes arrivent a gober …

Oui…. 500 000 en 2 ans ! Je penses pas que tu puisses en dire autant… 😉

28 réflexions sur “Réponse à Jérémie.

  1. Bonjour,

    Encore une démonstration sans faille ! Bravo Guillaume.
    Jérémie comme les autres, vont peut être réfléchir à deux fois avant de dire n’importe quoi s’ils ne veulent se ridiculiser une énième fois !!

  2. C’est dingue ces personnes qui sont incapables de se remettre en question et qui préfèrent aboyer plutôt que de se poser et de réfléchir un tout p’tit peu😕
    Si ce Jérémy avait un temps soit peu de jujote il aurait , si ce n’est fermé son clapet , posé des questions censées pour essayer d’évoluer , mais peut être que « censé  » et  » évolué » ne veut pas dire grand chose pour lui.
    En tout cas je plains les clients qui croiseront la route d’un homme aussi étroit d’esprit .

  3. Une fois de plus, extrémisme, arrogance…
    Je vous l’ai déjà dit, les extrêmes ne sont pas bon… (Ce Marechal n’en est pas puisqu’il le dit, il n’est pas pour Ferrer de façon systématique.)
    L’arrogance rend vos écrits illisible. Et ceci empêche la transmission de vos idées qui ne sont pas toutes à jeter j’en conviens.
    Modérez vous!!

    • Il n’y a rien d’illisible dans ce qu’écrit Guillaume … ce n’est pas une question d’extrémisme mais de respect de l’intégrité du cheval et de son fonctionnement locomoteur. Et pour ma part, je trouve que les courses d’endurances devraient être pur et simplement interdites.

    • Bonjour Jérémie,

      Extrémisme?
      Dans quel sens?
      Dans le sens où je ne reconnais pas l’utilité de la ferrure pour le cheval?
      Pourquoi continuer a défendre cette pratique qu’on sait aujourd’hui génératrice de la quasi totalité des problèmes de l’appareil locomoteur?

      Je suis fier d’avoir des convictions et surtout de pouvoir les défendre par un argumentaire construit. En face, y a pas grand chose… mise à part de la tradition, des habitudes et un gros business…

      Il est encore une fois très facile de m’attaquer personnellement…. faute de pouvoir s’expliquer sur le fond.

      Quand a essayer de trouver des excuses, voir des évolutions aux MF qui laissent les chevaux pieds nus « par dépit » en faisant un parage approximatif…. voir un parage « de merde »…. je ne suis pas d’accord! Les MF honnêtes disent « je ne veux pas le faire » ou « je ne sais pas le faire » ou « je n’ai pas le temps pour ces conneries »…. mais faire un parage à plat, mutiler sole et fourchette pour envoyer les chevaux et les proprios au casse pipe, c’est juste honteux.

      Ok, la clientèle a sa responsabilité et si les proprios étaient moins impatient et plus respectueux, certains chevaux ne souffriraient pas inutilement…. pour être referré 1 mois plus tard….

      Bref, j’ai des idées, je les défends. point.

      • Je préfère de loin ce genre de réponse.
        Moins haineux, moins arrogant, plus constructif… Appelant moins au jugement personnel et/ou de valeur, pour ma part en tout cas.
        J’ai sincèrement plus envie de vous écouter quand je vois ce genre de prose. Même si nos avis divergent vous gagnez plus à argumenter de la sorte plutôt que par votre habituel « les mf sont des cons » car c’est comme cela que bcp le ressentent même si ça n’est pas dit textuellement!

  4. Et arrêtez d’appuyer vos théories destructrices sur la maréchalerie par des photos de ferrure vieilles d’au moins 15 semaines… Seule les « crédules » (vous vous souvenez?) pensent qu’il s’agit là de la réalité de la maréchalerie… Jouer sur les sentiments ne fait pas appel à la raison. Cela discrédite votre (de ce fait, bien faible) argumentaire

    • Pas besoin de 15 semaines de ferrures pour dégrader un pied et j’en ai vu qui sortaient du maréchal et qui étaient moins longs peut être mais encore complétement déséquilibrés.

    • Jérémie,

      Que la ferrure est une heure ou 15 jours ou 3 mois…. ces effets seront les même.

      OK, le fait qu’elle empêche complètement le cône du sabot de s’ouvrir avec la pousse va resserrer le pied de façon dramatique avec le temps… et l’avalure occasionner des tensions encore plus importantes sur le bourrelet coronal…. MAIS même une ferrure neuve va rigidifier l’arrière du pied…. et provoquer les problèmes que l’on connait.

      Je ne postes pas encore d’article sur les ferrures neuves…. parce que je me dis que ça risque de VRAIMENT provoquer un ras de marée d’insultes, de menaces voir pire…..

      Mais , j’ai pleins de photos et de quoi argumenter des heures sur de belles ferrures bien propre, je peux te l’assurer.

  5. plus la tête est vide, plus il est difficile d’y entrer quelque chose. tu perds ton temps Guillaume,
    Jérémie a déjà un train de retard !

  6. Bonjour
    Je me permets de vous contacter car j’ai quelques questions.
    Je suis cavalière débutante (g3) et encore plus débutante dans le ferrage.
    J’ai adopté un poney a la retraite, le maréchal lui a ôte les fers arrière puis 4 mois après les fers avant. Peu de temps après je lai placé dans une pension car je ne pouvais plus m’en occuper correctement.
    La responsable de la pension (qui est une association qui sauve des équidés et prend quelques pensionnaires) m’a recommandé de le faire re ferré car il boitait et a 24ans il était plus sage qu’il ne reste pas immobilisé. Il avait apparemment été très mal paré et donc cela aurait pris trop de temps d attendre que ses sabots repoussent. Il est donc ferré a nouveau a l’avant seulement et il ne boite plus et va bien.
    Qu’aurait du -t-on faire pour réussir son déferrage complet ? Je rajoute que la responsable de cette association est une dame qui s’y connait très bien en chevaux et qui privilegie les traitements naturels a tout les niveaux.
    J’ai une autre question: Je monte dans un club a Grasse, les poneys au pré ne sont ferré qu’à lavant, les poneys ou chevaux de box sont ferrés partout, pourquoi? On me repond souvent que le sable des carrière usent énormément les sabots. Est-ce la réalité? J’entends tellement de discours différents…. C’est très difficile de croire qui que ce soit….
    Je vous remercie par avance de votre réponse.
    Bien cordialement et merci pour vos articles toujours très intéressants.
    Olivia

  7. Olivia, si je peux me permettre même si je ne suis pas Guillaume, toutes les réponses sont dans les articles du blog…Et pour votre cheval de 24 ans, pour le prix de 2 ferrures vous aurez une paire de boots d’occaz….

  8. Moi je suis ni pour ni contre mais vous dites vous meme qu a partir d une certaine distance le cheval mais des chaussures donc un cheval ne peut pas rester pieds nus….

    • Bonsoir,

      Un cheval DOIT vivre pieds nus…. tout simplement parce ses pieds ne peuvent pas fonctionner correctement dans la rigidité du fer.

      Sans connaissances, on ne peut pas se faire un avis objectif. J’ai mis personnellement plusieurs années pour bien comprendre les effets du fer sur le fonctionnement du pied et ce en étudiant la chose tous les jours.

      Le cheval doit vivre pieds nus mais il peut travailler pieds nus aussi. En cas de travail INADAPTÉ aux possibilités physique et physiologique du cheval, des protections sont nécessaire car l’usure peut dépasser la pousse du pied.

      Lorsque le cheval a des pieds affaiblis, atrophiés…. par la ferrure et/ou des mauvaises conditions de vie, les boots permettent d’effectuer une activité génératrice d’améliorations structurelles. (par une stimulation adaptée des structures internes)

      La boots permet d’offrir un confort et une protection TEMPORAIRE.

      La boots est donc à la fois une protection (adaptée) et un outils thérapeutique.

      La seule chose qui nécessite l’utilisation de la ferrure, c’est les demandes du cavaliers….

    • Laisser vivre son cheval pieds nus ne veut pas dire lui faire du mal dans les longes distances. Je pense qu’il vaut mieux mettre des boots quand nécessaire surtout que ces boots n’ont pas d’effet négatif sur le pieds et qu’après le travail, ben on les enlève 😉 Mon loulou est pieds nus mais qd je sors, je lui mets des boots. Ses pieds sont magnifiques, plus de sème, plus de cassure et surtout, plus de mauvaise surprise de fer perdu au moment de partir. Perso, même si c’est plus de boulot pour moi, j’en suis ravie 🙂

  9. personnellement, j’ai une jument de trait qui est pieds-nus depuis toujours,elle a des aplombs d’enfer et part en balade sans aucun problème,sur plusieurs heures( pas d’attelage)…pas de boots ni rien de tout ça,un parage tous les 2 mois fait par des maréchaux(amis de longue date rencontrés lors de ma formation MF)Alors je vais peut être être considérée comme une adepte de la balade mensuelle..;actuellement c’est vrai mais au début où je l’avais,elle partait toutes les semaines pendant 2 à 4h et elle allait tout aussi bien. Bref,je pense que chaque cas est différent mais un pieds-nus avec le bon matos lorsqu’il est beaucoup sorti vous emmènera au bout du monde! à bon entendeur 😉

  10. Bonsoir,

    D’un point de vue extérieur, en lisant les propos non-professionnels de Jérémy, je n’aurais certainement pas envie de devenir l’une de ses clientes. Soit, ce monsieur a répondu sous le coup de l’émotion, mais en tant que MF, même s’il défend son gagne-pain, il n’argumente rien, écrit de façon aléatoire et surtout se qui me fait douter de ses capacités (voilà le mot est lâché, je porte un jugement…) se sont toutes ces fautes, j’espère qu’il ne ferre pas comme il écrit!!! (ok on n’est pas à l’abri d’une fooote, mais quant même ses clients peuvent tomber sur ses messages). Quand à Guillaume, il le dit de façon directe (et oui parfois sans ménagement), il défend une idéologie et s’y tient, c’est très courageux et tellement difficile. Allez, restons zens et l’on peut comprendre que certaines personnes n’aiment pas être montrées ainsi du doigt.

  11. Bah Chamarel, juste un détail qui me gène : si les capacités d’une personne quelque soit le domaine, étaient proportionnelles à l’irréprochabilité de son orthographe, et bien Guillaume serait aussi un guignol… 😉 hihi… (OR c’est tout l’inverse) De plus, il y a bien des as de la prose qui font de la m… avec leurs mains.. ( dans la podo équine notamment !) . Donc bon, je ne veux pas défendre ce maréchal et même si son orthographe fait mal aux yeux et que c’est désagréable… : abstenons nous de raccourcis malheureux .

  12. Question à Guillaume : peux tu développer le « parage à plat » et le « plan de pince » stp ? C’est quoi le principe ? Juste pour comprendre …. Merci !

  13. Si c’est lui qui parre les chevaux dont les proprios veulent les repasser en pied nus ca ne m’ettones pas qu’ils reviennent !

  14. Mon cheval c’est un bizounours ! On galope pied nuds des heures dans le coton ! Je pèse 1gramme et ses sabots sont d’arain !
    Quand je vois ces vilaines photos ça me donne envie de donner tout mon argent a un un grand savant du pied comme vous.
    MF escrocs ! Je vais aller me taper 60 bornes pied nu dans les caillasses et j’enverrai des photos .
    J’aime les bizounous moi aussi !
    Les chevaux bof…

    Ne vous penchez pas voilà guigui !!!!

  15. Bonjour , pour que les idées nouvelles avancent nous devons « collaborer et échanger des d informations »,il est choquant que les MF soient fermés d esprit mais n oublions pas qu ils ont été formatés ils pensent que les pieds nus c est bon que pour la prairie et ils ne connaissent pas le coussinet plantaire et la sole du cheval , soyons indulgent evitons les mots blessants, restons sympa ça sera plus constructif ,le message finira par passer c est évident ! il faut informer  » réeduquer » toute une  » caste » équestre , le cheval pieds libres c ‘ est un bouleversement CULTUREL, profitons des informations argumentées de Guillaume Parisot pour les copier et les diffuser tranquillement autour de nous, aux propriétaires, aux maréchaux ferrants ferrants, aux vétérinaires ( les vétos non équins sont ouverts d esprit sur le sujet..), aux journalistes etc… Je voyage a cheval 6 mois/an et mon témoignage c est que plusieurs fois , apres 20 ou 30 km/jour ( 6 jours/semaine a peu pres )pendant 4 mois ( 2000km) et bien a ce moment la mes chevaux trottent sur les cailloux sans revenir sur les bords et sans ralentir ! J ai meme fait un article décrivant la progression :
    : https://drive.google.com/file/d/0B8WIxCMt6jG2d19TdnIwMVVzUlk/view
    Donc c est exponentiel, plus les pieds sont actifs plus ils deviennent durs et puissants, moi meme je marche et cours pieds nus( c est aussi une auto médecine physique et psychique pour nous!) tous les jours sur les cailloux( mais pas trop vite encore!) conclusion, faites vivre vos chevaux sur un bon paddock paradise ou faites les bouger, n oubliez pas les parages, et tout devient possible et merveilleux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s