Un abcès en or…

Ce témoignage tombe à pic après la dernière publication de ce cher DF de l’UFM, qui critique les podologues et surtout leurs façon de « laisser souffrir les chevaux ».

J’ai déjà longuement détaillé ma vision des choses sur le processus de ce que les gens appellent vulgairement un abcès de pied, et on ne va pas y revenir.

Je ne comprends pas pourquoi les professionnels formé de manière conventionnelle (et donc reconnus) n’arrivent pas à évoluer, à réfléchir et surtout à plus se pencher sur ce qui se pratique ailleurs.

Ce témoignage est le triste exemple d’une « BONNE » gestion d’un abcès de pied, de façon conventionnelle et médicale. La propriétaire n’aura pas laissé son cheval souffrir « 3 jours »… non.

Le cheval n’aura pas souffert 3 jours, mais il aura souffert DES SEMAINES, voir des mois… à cause d’une manière de procéder qui ne respecte pas les processus d’élimination physiologique du pied.

 

Un abcès en or!

– 14 février: «  »Le cheval ne pose plus le pied, la proprio de l’écurie craint une fracture. Une véto de garde vient, avant mon arrivée. Pas réussi à refuser les anti-inflammatoires et le pansement de bétadine, on me traite de sadique. (Joyeuse Saint-Valentin… -_- )

– 16 février: Une autre véto du même cabinet que la première vient, creuse au sang avant mon arrivée sur place (pas avertie assez tôt alors que je l’avais demandé et route à faire)

– 19 février: La première véto revient, n’ose pas creuser plus vu que sa collègue l’a déjà fait. Craint d’avoir raté une fracture vu que l’abcès n’a toujours pas mûri ( « sans blague? » Conséquence logique des AINS !!! ). Décision d’aller faire des radios en clinique.

– 20 février: Rendez-vous à la clinique. Sur les radios, pas de fracture, mais des excroissances sur les phalanges (des petites ossifications des processus palmaires ndlr). On me dit que mon poulain (3 ans) est fichu, restera boiteux, mais ils le gardent pour des examens supplémentaires. (c’est fou de voir comment un poulain « fichu » peut rapporter quand même un peu de sous finalement…)

Ils me tiennent au courant. En fin de journée, enfin on me rappelle, le vétérinaire m’annonce que c’est bien un abcès, qu’ils l’ont ouvert et qu’il va falloir « ferrer pour utiliser mon cheval plus vite ». Qu’il faudra le laisser au box le temps que la corne repousse. En effet, un tiers de la sole a été enlevé jusqu’au chorion pour évacuer l’abcès, mais la paroi a été conservée. ( encore cette foutue théorie de la paroi porteuse! )

Donc pas possible de le ramener dans son pré en groupe, je dois trouver une solution en urgence. Le hic, c’est que mon cheval vit dehors. Il va passer le week-end en clinique pour surveillance. Et montre déjà les premiers signes de mal-être, passe ses dents le long des barreaux, essaie de forcer la porte.

PiedAbces7jours

– 23 février: En box dans sa pension provisoire, box strict, pansement sec à changer régulièrement. J’ai la chance que des amis aient un box de soin dans l’écurie qu’ils gèrent, mon cheval ira là pour deux mois et demi, le temps de se rétablir, et leur super vétérinaire pourra suivre l’évolution de la repousse de la corne, et va accepter de maintenir un pansement sec au lieu de ferrer, car la ferrure ne s’impose pas dans ce cas à son avis. Mon poulain va très mal supporter le box strict, péter un plomb, commencer à mordre, à me pointer dessus, alors que c’était un jeune cheval adorable, bien éduqué, avec lequel je partais en balade en main seule sans le moindre souci.

PiedAbces6Semaines

– 12 avril (!!!): Enfin plus de pansement

– 16 avril: Premier parage depuis l’abcès. Le précédent date du 15 janvier…

PiedAbces9semaines_ApresParage

– 21 avril: Retour chez lui, dehors avec ses copains!!!

La facture finale pour l’abcès, avec les différentes visites des différents vétérinaires, le séjour en clinique, les deux mois dans une autre pension et le paiement de sa pension habituelle pour que sa place lui soit conservée se monte à environ 4600 euros… » »

VOILA !

Donc, effectivement, ça vaut GRAVE le coup de faire confiance aux vétos (ou aux MF) pour gérer « un abcès »…

NON, non, ce cas n’est pas du tout un extrême, pour mémoire, voilà ce que j’avais trouvé chez des clients dans le Finistère un matin de l’année 2009…

Alors on va encore me dire, « pas d’amalgames » les pros sont pas tous comme ces bouchers… « moi je » ou « mon MF ceci »… « mon véto cela »…

Je dis « SUPER, très bien! » et surtout « TANT MIEUX » ! 

Mais du coup, par pitié, arrêtez de laisser mutiler les pieds de vos chevaux par des incompétents même diplômés par la France! (c’est vous qui payez mais c’est le cheval qui trinque…)

Le gars ou la nana, qui vous proposes les AINS et/ou de procéder à une « dessolure partielle » vous pouvez REFUSER!

C’est un remède ancien qui n’a plus lieu d’être. ( Dictionnaire de médecine, de chirurgie et d’hygiène vétérinaires, Volume 2. Par L. H. J. Hurtrel d’Arboval ) ou ( Éléments de pathologie vétérinaire ou Précis théorique et pratique …, Volume 3. Par P. Vatel )

Le podologue ne dit PAS de ne RIEN faire et de laisser le cheval couché pendant des jours… mais…

OUI, le protocole avec pads en mousse de planche de natation décathlon + huile de ricin (glomes, couronne, sole) + Hepar sulfur et Silicia en 9 CH fonctionne à merveille.

et beaucoup de vétos donne déjà du Traumasedyl… ou le TRAUMEEL de chez HEEL, également dispo en injectable pour les vétos.

Des rameaux de Saule commun seront aussi efficace pour la douleur.

Un podologue préféra voir un cheval couché « une journée » plutôt que de voir un cheval boiter sous anti inflammatoire pendant 3 mois, avec une sole mutilée.

14 réflexions sur “Un abcès en or…

  1. La dernière photo est franchement pas jolie 😦 le pied est tout de travers… Il doit falloir combien de temps pour tout rééquilibrer ?

    • Bonjour,

      J’ai déjà mis 2 ans avant de pouvoir reprendre les pieds de la jument à peut près tranquillement…

      Je dirais presque le même temps pour retrouver un pied fonctionnel qui ne pose plus de soucis…

      Mon problème avec cette jument est que je n’y ai pas accès assez souvent et qu’elle ne reçoit aucun soins directe. Mais bon, bon en mal en, aujourd’hui elle va bien, elle marche bien et n’a aucun soucis particulier.

      • En effet un long travail alors! Mais qui aurait peut être pu être raccourci si j’ai bien compris en y allant plus souvent 😉
        Concernant l’hepar sulfur et le silicia, est ce que c’est pour aider l’abcès à mûrir ?
        Mon cheval à des abcès à l’encolure, certains ont percés d’autres pas. J’ai vidé ce qui sortait comme pour un bouton… Et j’ai mis des ema avec céramique. Mais pas sur que tout le pue soit sorti, est ce que ça aiderait ?

  2. Je confirme qu’ayant été confrontée à mon 1er abcès (enfin sur la jument), ne sachant pas quoi faire, ayant pensé à tout sauf à un abcés interne, lorsque ça s’est précisé à cause du gonflement du périople, j’ai contacté un véto (et des pareurs sur ACN) qui m’a dit: faut faire venir le maréchal, qu’il creuse par dessous, faut pas que l’abcès remonte, pas d’anti inflammatoire (ouf, pour une fois ils disent un truc intelligent!)..
    Evidemment ayant contacté quelques personnes sur Azur, j’ai eu d’autres points de vue, oui, je suis quelqu’un qui n’aime pas en avoir un seul! Tous ont déconseillé le curage par dessous évidemment et les AI.
    Faut percer à l’aiguille.. (pas fait car je le sentais pas)
    Faut que le cheval marche, argile et bandage humide pour faire mûrir, emplâtre de graine de lin (essayé, mais pas concluant), parer souvent.. ok
    Cheval très boiteux durant 2 jours ou 3.
    Périople gonflé sur l’arrière, glomes aussi. Pas trouvé de point d’entrée malgré une recherche minutieuse.
    Soins.
    Puis amélioration.
    Découverte des points de sortie au bout de plusieurs jours, en talon, trous apparaissant de plus en plus gros à mesure des parages, 3 trous de quelques mm en fait.
    Nettoyage, curage léger, huile de cade, comblage d’argile, bandage.
    Cheval au pré dans la boue je précise car c’était l’hiver.
    Guérison rapide, balade au bout d’un mois!

  3. Merci ! 3 ans de bataille abcès sur abcès du à bascule de phalange du à mauvais parrage merci pour vos conseils

  4. Sur 2 de mes juments, pieds nus bien sûr, j’ai eu (sur plusieurs années) 3 abcès ..tous sortis vers le haut (bourrelet périoplique ou glome) sans autre aide qu’un cataplasme d’argile , en 8 à 10 jours ..( un peu plus long pour celui sorti par le bourrelet, la jument a boité- par intermittence – pendant 3 semaines ) jamais par la sole ..
    Ai-je raison de penser que la sole étant plus épaisse et plus solide chez les chevaux aux pieds nus, l’abcès cherche son chemin vers les endroits plus mous ?
    En tout les cas, pas d’intervention véto, ça m’a pas coûté un centime et le lendemain de la sortie de l’abcès, les juments galopaient joyeusement !
    Alors pourquoi dit-on qu’il ne faut pas que les abcès sortent par le haut ? visiblement la nature fait bien les choses toute seule dans ce sens (en plus, c’est vachement plus facile à nettoyer et garder propre que quand ça sort par en dessous .. )
    Bref, les abcès ne m’inquiètent plus du tout ..

    • Bonjour,

      Je penses que tout vient du fait que dans la pensée traditionnelle, le cheval marche sur sa paroi.
      La sole n’a qu’un rôle secondaire et peut être mutilée.

      Les abcès provoqué par les clous (enclouures ou piques) seront localisés en mamelles et donc très facile à cureter.

      Oui, la sole d’un cheval ferré sera beaucoup plus fine parce que sans cesse creusé (ou « toiletté », comme ils disent) et surtout qu’elle ne fonctionne pas comme il faut.

      La pression exercé sur le bourrelet périoplique par l’appuie périphérique (paroi porteuse) vient « je penses » rendre beaucoup plus délicat la sortie de matières par le haut.
      Déjà par manque de place, vue que tout est comprimé et parce que cela détache la liaison keraphyle podophyle, ce qui dans le cas d’un pied mal conformé, mal paré, et en appuie périphérique pourra être un élément déclencheur de plus de dégâts. (le pire étant l’avulsion de la paroi, à cause d’un bourgeonnement des tissus du bourrelet coronal. Voir le cas de la jument fourbus dans l’article fourbure)

      Un cheval pied nu aura une sole fonctionnelle « porteuse » plus épaisse et un bourrelet coronal relâché, car l’appuie du pied se faisant majoritairement en sole/glome/fourchette.

      Les tissus à évacuer pourront provenir de n’importe qu’elle endroit du pied… et pas seulement des mamelles… donc la meilleure porte de sortie sera bien la couronne ou les barres (qui sont aussi une jonction entre de la paroi et un autre tissu, la sole). Sans appuie périphérique, sans déformations, sans pressions inadaptées et avec une bien meilleur vascularisation, le phénomène « abcès » sur un pied nu, ne sera qu’une simple formalité physiologique… SI ON N’UTILISE PAS d’AINS….

  5. Y’a un truc que j’ai du mal à comprendre. Le cheval marche sur la sole, la fourchettes, les glomes. Sur la photo 2, comment il est censé faire avec la moitié d’un glome et un énorme trou dans la sole?

    Ce protocole que vous appliquez, la mousse, je suppose que c’est pour faire tampon entre le pied et le sol, les produits, c’est un bain à faire ou plutôt comme une graisse a appliquer? Quels sont les effets, comment cela fait-il évoluer l’abcès, quels sont les effets? Faut-il « curer » également l’abcès (peut-être pas de la même manière?)

  6. Bonjour,

    Toujours triste pour les chevaux. Un truc « m’inquiète » mon cheval pieds nus depuis quelques mois ne fait pas d’abcès, pourtant il n’a pas de super-pieds (QH donc ferré vers 2 ans) paroi fine, cassante et sole mince. Est-ce fréquent ou en réalité je ne vois pas les abcès? Parfois on voit de petits hématomes, est-ce lié? Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s