Publicités

Bibliothèque.

Les ouvrages qui m’ont inspiré dans la compréhension du cheval, ses soins et son éducation.

Lire la suite de « Bibliothèque. »

Publicités

Articles de presse.

Articles Paru dans le télégramme en 2010 après l’obtention de mon diplôme. Un pour le 29 et l’autre pour le 56.

🙂

Lire la suite de « Articles de presse. »

Interviews radios.

Suite au communiqué de presse j’ai été contacté par 3 radios locales intéressé par mon approche novatrice des soins aux pieds des chevaux.

J’ai donc donné 2 interview, une avec Océan FM et l’autre avec RCF Vannes.

La 3e interview a été annulé suite à une panne de voiture en y allant!

Lire la suite de « Interviews radios. »

Reportage France 3 Bretagne.

Petit reportage sur France 3 Bretagne, passé au 19/20 régional.  C’est atroce de se voir en vidéo… :-/

Lire la suite de « Reportage France 3 Bretagne. »

Communiqué de presse.

Article de presse rédigé par ma chère et tendre, pour essayer de me faire un peu connaitre auprès des médias locaux.

Le bilan est positif!

2 articles dans la presse régional, un reportage pour France 3 Région, 2 interview radios.

Merci Choupinette!  😉 Lire la suite de « Communiqué de presse. »

Recueil des grandes idées de la podologie équine.

c’est des notes, une synthèse brute de concepts plus poussés qui émergent de dizaines d’heures de cours et de plusieurs centaines de pages de théorie…

Mais y a pas mal de truc là… sinon, l’essentiel? (ou tout du moins, ce que j’en ai retenu…)

Si un MF pouvait nous faire la même chose avec ses cours, on pourrait comparer !

Attention ça pique un poile.

Lire la suite de « Recueil des grandes idées de la podologie équine. »

Réflexions sur la fameuse montée du garrot.

Mécanisme de la montée du garrot:

La montée du garrot est un mythe… c’est le DOS, est donc les vertèbres situé derrière le garrot qui montent quand le cheval baisse la tête (tension du ligament nuchal) ou contracte ses abdos, abaisse ses hanches (rétroversion du bassin).

Le garrot ne bouge pas, il est d’une hauteur fixé par le point d’attaches des épaules et donc des antérieurs. Lire la suite de « Réflexions sur la fameuse montée du garrot. »

Réflexion sur le sans embouchure… suite.

(désolé pour les fautes, texte en cours de corrections!)

Un ami échangeait avec moi au sujet de ses expériences sur son cheval, dressé en haute école et il m’avouait trouver cela fantastique mais trop limité pour lui et donc, décidait d’arrêter.

je ne sus même pas quoi lui dire… lui qui refuse la relation de complicité affective avec son cheval. Il est super triste de constater que bien évidemment privé de son outils douloureux, aussi bien utilisé soit t’il… il a rapidement trouvé des difficultés. Lire la suite de « Réflexion sur le sans embouchure… suite. »

Réflexions sur le sans embouchure.

Bon, vous savez tous que ce sujet me passionne particulièrement…

« Passion » dit souvent émotions et j’ai tendance à m’enflammer dès que je lis des absurdités. (Des erreurs dus au manques d’expériences… J )

Donc, à chaud:

Votre (c’est valable pour plein de gens) but c’est de monter sans mors.

Pourquoi?

Parce que c’est la mode? Parce que c’est un challenge perso. ? Parce que ça vous ferez plaisir de faire comme une copine?

OU parce que VOUS AVEZ SENTI QUE LE MORS NE CONVENAIT PAS et que de la littérature et des études (peu nombreuses, soit) on montré tous les problèmes que les embouchures provoquaient? Lire la suite de « Réflexions sur le sans embouchure. »

Le syndrome de Cushing

Le syndrome de Cushing, ou hypercorticisme chronique, est une pathologie décrite par Harvey Cushing en 1932, qui se manifeste de manière clinique et est causée par un excès de sécrétion d’une hormone corticosurrénale, le cortisol, par les glandes surrénales et ayant des conséquences pathologiques. La manifestation la plus visible est l’apparition d’une obésité chronique de la partie supérieure du corps . Il faut distinguer le syndrome de Cushing de la Maladie de Cushing qui en est une sous-catégorie (cf Clinique). Le syndrome de Cushing peut également avoir une origine médicamenteuse en raison de prises excessives de glucocorticoïdes. Lire la suite de « Le syndrome de Cushing »