Archives de tags | soins

Mon cheval boite… j’ai referré.

PATIENCE ?

Wikipédia: La patience est l’aptitude de quelqu’un à se maîtriser face à une attente, à rester calme dans une situation de tension ou face à des difficultés.

Larousse: Aptitude à ne pas s’énerver des difficultés, à supporter les défaillances, les erreurs, etc

L’internaute: Qualité de celui ou celle qui sait attendre calmement, qui supporte les choses avec sang-froid.  Aptitude à persévérer dans une tâche longue.

Lire la suite

« Abcès » Suite….

Les abcès font couler beaucoup d’encre et sont le sujet de nombreuses discussions dans les groupes, les forums ou même au sein des écuries.

L’abcès du pied du cheval peut avoir plusieurs causes et donc ne répondra pas forcément aux critères médicaux de l’abcès connu en médecine. On parlera d’abcès quand une boiterie forte se résout par une sortie de matières liquides du sabot. Pour autant, sait-on vraiment qu’elles sont ces matières et qu’elle est la cause de cette création de matières ?

Lire la suite

Les abcès…

Wahou… j’ai eu de l’aide pour une traduction (mais qui préfère rester anonyme! 😉 ) et je peux mettre ce petit article assez intéressant, incomplet à mon goût mais intéressant quand même! J’ai rajouté quelques trucs… peut- être qu’un jour j’en écrirai un moi aussi!

C’est un article de Natalija Aleksandrova.

J’ai remarqué que les abcès faisaient partie du processus de vie des chevaux, pieds nus ou non, mais que pieds nus ils étaient souvent moins problématiques (en passant inaperçus) et qu’ils pouvaient intervenir dans des périodes d’évolution des structures internes du pied. Les abcès problématiques (souvent GROS) étaient liés à des éliminations massives consécutives à des émonctoires saturés (voir le mot de Stéphane Lamasou à ce sujet) voire à des intoxications! (mon ami Denis en avait fait les frais sur sa jument qui avait mangé du round up…) Les abcès des chevaux ferrés souvent liés à des problèmes de clous (enclouures) et n’ont rien à voir avec des abcès d’éliminations toxiniques beaucoup plus profonds.

Lire la suite

Importance du parage.

Certaines personnes n’ont pas encore compris que le parage, dans les conditions de vie Française, et encore pire, situé au dessus de la Loire, ne permet PAS un vrai parage naturel, c’est à dire sans intervention humaine.

Le sabot du cheval, en condition naturel (sans fer) devient dur et sans un sols abrasif, la pousse de la corne dépasse vite l’usure. Au pré par exemple.

Je vais faire quelques schémas pour essayer d’expliquer ce qui se passe.

Lire la suite

Protocole de soins des pieds

Ce protocole ne saurait se substituer aux prescriptions du vétérinaire ou du maréchal ferrant, bien entendu. En cas de pathologie, faite tout de suite appel à l’un d’eux.

Ce ne sont que des suggestions, dans le cadre de chevaux sains, sans problème particulier, rentrant dans les soins courant d’entretien des pieds.

Lire la suite

Analyse d’un texte ancien sur les soins aux sabots pratiqué au 19e siècle.

Le pied du cheval et la manière de le conserver sain

 Par William Miles, 1836.

Texte intéressant par son approche car l’auteur n’est ni maréchal ni vétérinaire. C’est un propriétaire « éclairé » qui  s’est intéressé au problème de la ferrure.

Je pense ne pas avoir entièrement finit l’étude de cet ouvrage.

Lire la suite