Hipposandales… suite.

[edit pour Secret TF] LE CHOIX???

Pour répondre à Secret TF, j’ai finalement rajouté une partie à mon précédent article et puis devant le nombres d’infos à rajouter… j’ai finalement refait un article que je viendrais sans doute agrémenter.

La question portait donc sur le choix des boots! Et oui, car on a peur de se planter… En fait, c’est pas si compliqué que ça, parce que y a des gens qui savent….

Easy care a développé un outils pour aider à choisir, le « FITTING ASSISTANT »!

https://www.easycareinc.com/footer_pages/fitting-assistant.aspx

Bon, si on parle pas anglais… (ben, on peux demander à une copine qui le parle! 😉 ). Sinon, je vais essayer de donner quelques notions. Malgré que je ne soit pas non plus un spécialiste mais j’essaie de m’améliorer!

Pour faire son choix, faut déjà penser aux pieds de son cheval, puis à son activité… Y a 3 grandes familles déjà en terme de système de fixation:

Celles qui se servent du bourrelet coronal pour tenir:

backcounty1
Easyboot BACKCOUNTRY
boa-horse-boots
Easyboot BOA
cavallo1
cavallo2 CAVALLO Simple Hoof Boots
Cavallo-Trek-Hoof-BootCAVALLO TREK HOOF BOOT
TURFKING
TURFKING2 Les TURF KING (en 1er) et les TURF KING 2

Sur certains chevaux, à la peau fine et fragile, cela peux blesser… donc faut voir si on a un PS ou un Mérens déjà… et si on compte sortir longtemps ou pas.

cavallo3
Pastern Wraps


On peut rajouter des guêtre (gaiter)  pour protéger les parties sensibles et augmenter le confort.

Celles qui se servent du paturon:

Performance equine fusion
Performance equine fusion
Easy Boot Glove1
Easy Boot Glove (le best seller!) elles nécessitent d’être très ajustées!

Celles qui se servent que du sabot:

Easy boots! (des Epic sans le gaiter)
fdallmerCLOGS2 DALLMER CLOGS
J’ai des doutes quand à la pertinence de la sangle qui passe sur le bourrelet au niveau des frottements…. mais cela vient renforcer la fonction des cartilages latéraux et la semelle est ouverte, permettant une meilleur distorsion.
Marquissupergrip1
Marquissupergrip2 MARQUIS supergrip

Les Marquis ont des coussin d’air gonflables pour serrer le pied à l’intérieur de la coque! (cher… et certains disent que pas top… mais elles existent depuis pas mal de temps donc on peux se dire qu’elles doivent fonctionner un minimum)

Les Renegades et les « Floating Boots » sont MIXTE puisqu’elles serrent la pince mais ont aussi un passant autour du paturon.

renegade-hoof-bootboots espagnole

Bon, Y a donc a prendre les MESURES, voir avec les particularités anatomiques de son cheval (fanons… fourbus, PS etc), savoir ce qu’on va faire avec et …… préciser son budget !

Y aussi un autre trucs, l’utilisation de PADS dans la boots. Certains chevaux en auront besoins pour évoluer ou pour passer un cap. Ce serait ballot de passer à côté d’une possibilité d’évolution. ( améliorer les cartilages latéraux,  densifier le coussinet plantaire, et finir par voir une belle fourchette et de la concavité apparaitre toute seule juste en marchant!) MAIS faut en tenir compte dans le choix de la taille! On pourra jouer un peu sur le parage, mais pas non plus des masses… certaines boots commes les GLOVES n’ont pas beaucoup de marges mais j’ai testé avec les semelles de stimulation de fourchette en « moyen » avec succès.  Voir avec le vendeurs et faire des essaies…

Aller faire un tour sur les abaques des fabricants pour connaitre précisément les modèles qui correspondent aux pieds de votre cheval. Appeler SOS Sabot, la dame sait vraiment de quoi elle parle. Les gens de Easycare répondent eux aussi à toute les demandes et ce rapidement! (même si on parle un anglais approximatif!). Contactez Dominique Terdjan qui est podologue équin et revendeuse de Renegade. Pour ma part, j’ai acheté le kit d’essayage GLOVE et je vais surement distribuer les Floating boots Espagnoles…

Je penses qu’en matière de boots, qui peux le plus peux le moins… mais par contre l’inverse… donc faut aussi penser à ça. Une boots de course pourra permettre la réhabilitation pour un cheval jeune qu’on sait en pleine évolution. Si les chances d’évolutions sont limité à une locomotion « normale » au pré… pas besoin d’investir dans des trucs de compèt… le confort primera.

Le marché de l’occasion est constant car les gens se trompent, baissent les bras, les pieds évoluent ou les gens vendent leurs chevaux…  autant de raisons qui alimentent l’okkaz! Une fois fixé sur le modèle est la taille, cherchez sur le bon coin ou EBAY ou encore la liste Yahoo de l’AFPN.

Bref, ça commence à bouger!

Y a aussi 2 modèles un peu à part:

Les SOFTRIDE boots. ( http://www.softrideboots.com/1/ )

softride1

Les Kelley Natural Hoof Shoe.

Kelley Natural Hoof Shoe

Qui sont des boots de soins, souples, et qui je penses sont de super outils de réhabilitations… Les soft ride, utilisent des semelles en GEL de densité différente suivant les besoins afin de pouvoir stimuler au mieux les structures ciblés!

C’est Vraiment une piste des plus intéressante pour les fourbus et les naviculaires ou pour passer une crise d’abcès.

ps: quand j’aurais assez de visiteurs sur mon blog… je pourrais proposer aux fabricants des tests et essaies de matériels… là, ça commencera à vraiment devenir intéressant!

ps2: effectivement, je pourrais commencer à regrouper les témoignages sur l’utilisation des boots en Français… on pourrait ainsi commencer a rattraper notre retard!

Vous pouvez passer par le formulaire de contact de mon site pour envoyer vos témoignages et pourrez même joindre des photos! Quand j’en aurais suffisamment, je créerais une page spéciale.

30 réflexions sur “Hipposandales… suite.

    • Ça fait trois mois que nous utilisons des jogging en réhab (un naviculaire, un encastelé), à cause de leur semelle souple, c’est parfait !
      Par contre je n’ai rien trouvé de convaincant en matière de semelles… je les bricole moi-même.

  1. Bonsoir,
    j’ai acheté des gloves pour ma jument, seulement elle est entre 2 tailles, j’ai pris plus grand pour être « tranquille », et résultat je les met très peu car ça bouge trop. Que pensez vous de mettre une semelle à l’intérieur pour quand les pieds viennent d’être paré?

    • Bonsoir,
      Les gloves DOIVENT être SUPER ajustées! C’est LE modèle qui ne supporte pas les erreurs de tailles.
      Vous pouvez mettre des languettes devant qui resserreront et peut être en + des semelles mais les semelles seules ne feront rien.

      Après vous pouvez aussi utiliser le scotch mueller ou du sparadrap.

  2. Ils y a déjà des languettes, je vais essayer de les resserrer. mais j’ai peur que faire un second trou fragilise la sandale.
    Merci beaucoup. Sinon je verrais pour en acheter d’autres.

    • Je viens de revérifier, c’est dans la languette que je dois refaire un trou donc ça devrait aller, je vais les resserrer et voir ce que ça donne.

  3. super vos articles, je n’ai pas encore tous lu mais je vais prendre le temps pendant mes vacances.
    j’ai un pied plat sur AD que je soigne avec ma podologue, Anouk Nathan, j’ai profité d’un mois enfin sec pour faire marcher mon cheval avec le solemate pad dans une RX, et j’attends les conclusions, Anouk revient debut aout et on verra l’evolution.
    çà fait quelque temps que je parcours les forums americains pour comprendre les causes de l’efficacite de ce solemate, votre article sur les pieds plat m’a redonné espoir, et je constate depuis quelques semaines un debut de concavité sur le bout de la fourchette de l’AD de mon cheval .
    wait and see
    pour les hipposandales je ferais un commentaire plus tard, car je les utilise intensivement depuis plus d’un an et c’est vraiement genial!!!!

  4. J’ai investie dans des Easy Boot Glove (aux antérieurs) pour 2 de mes chevaux, qui font 8h de marche par jour sur terrains variés (chemins et pas mal de routes), au minimum 3jrs par semaine pour les 2 mois d’été. Bilan ma pur sang arabe est transformée, elle qui a toujours été molle, est en tête et inépuisable, et mon poney bien mieux dans ses baskets. Les chaussures n’ont pas bougé, je craignais une usure rapide à cause du macadam, mais il n’en est rien. Super investissement, merci guillaume ;-)!!
    je recommande à tous

    • ehh oui les baskets sont l’avenir du cheval, le mien aussi depuis qu’il a ses back country, grandes balades et trot sur le macadam…..

  5. Bonjour,
    je ne sais pas si je dois mettre mon témoignage ici…

    J’ai une ponette de 8 ans, qui a été ferrée depuis ses 4 ans à ses 6 ans. Suite aux petites boiteries après chaque ferrures, aux grosses boiteries après chaque déferrure accidentelle, malgré l’essai de 4 maréchals différents, j’ai décidé d’arrêter de la faire ferrer.

    Cela fait maintenant 18 mois qu’elle est pieds nus. La transition a été longue et très progressive.
    J’ai du changer complètement la façon de la travailler les premiers mois : supprimer les balades de plus d’1/2 heure les premières semaines, supprimer totalement les randos de plus d’1/2 journée, changer mes itinéraires pour éviter les sols trop caillouteux.
    Maintenant, je peux partir en balade à la demie journée, mais dès que les sols sont trop durs, elle marche très lentement et recherche l’herbe, elle n’est pas à l’aise, et encore maintenant, 18 mois après le passage en pieds nus.
    Par contre, en carrière, je n’ai vu aucune différence. Elle n’a jamais été gênée.
    Par contre, depuis 18 mois elle n’a plus jamais boité, ses pieds sont redevenus sains et dur, ils se sont élargis.
    Et pour les randos, j’ai trouvé la solution : j’ai fait venir une pareuse qui m’a conseillé avec succès un modèle d’hiposandale. Testé et approuvé sur tous les terrains (herbe, cailloux, boue, rivière…) et à toutes les allures lors d’une rando à la journée. Elle n’ont pas bougé et la ponette ne semblait pas du tout gênée.
    J’ai donc trouvé le compromis idéal pour moi et pour ma ponette : pieds nus en carrière et en petites balades et hiposandales pour les randos et les trotting.
    Lancez vous, avec un peu de patience et de jugeote ça vaut vraiment le coup!

  6. Bonjour, super blog, vraiment enrichissant !
    J’ai tout lu avec attention. Mais pour un cheval qui forge, quel modèle paraît le mieux adapté ? Car j’ai déjà testé les Trail et les Epics. Elles se sont tout de suite arrachées ( même carrément exposées ! ) dés les 1 ères sorties…

    • Bonjour,
      Les pieds doivent avoir une forme physiologique pour être en équilibre dynamique et ainsi ne plus provoquer de défaut d’allures. Le sabot se comporte un peu comme une chaussure sur un pied. Si la chaussure est déformé, le pied ne pourra pas prendre un appui correct et cela viendra perturber la locomotion.
      C’est souvent la pince qui est laissée trop longue par les praticiens « conventionnel » car dans leurs esprits, le cheval doit marcher sur sa paroi… et cela entraîne toute une cascade de conséquences.
      Il faut déjà avoir un parage correct pour pouvoir se servir de boots de façon adapté. Aprés, vous pouvez avoir différents forme de chaussons pour répondre aux évolutions du pieds vers une forme physiologiquement correcte.

  7. Je suis moi aussi une adepte convaincue des hipposandales. Je les utilise lors des randos car on ne sait jamais sur quel terrain on va tomber et puis parce que les sabots ne sont pas habitués à faire 25km par jour.
    Easy boots epic pour les antérieurs, glove pour les postérieurs.
    J’ajouterais que pour le choix des hipposandales, la forme du sabot joue aussi. Ma jument a des sabots antérieurs très ronds et les glove ne convenaient pas par exemple, alors que les easy boots tiennent (même sans la guêtres).

  8. Je ne suis pas très douée je n’ai pas trouvé le formulaire de contact.
    Ma jument est pied nu depuis des années, ses pieds sans avoir la forme parfaite ont une forme et un équilibre très acceptable. Pourtant ma jument est toujours incapable de marcher pied nu, pire même en hipposandales elle est très mal sur les cailloux.
    C’est l’ostéo qui m’a donné la solution en me disant qu’elle faisait des « petites fourbures ». Donc inflammation du pied donc, douleur sur sol dur. On avait déjà remarqué qu’elle était mieux avec les talons un peu hauts (moins de pression que la fourchette). Je ne dis donc pas merci aux véto, pareurs et maréchaux ferrants qui n’ont pensé à rien.
    2 ans de régime pour faire baisser on poids et de surveillance alimentaire, pour limiter l’apport de sucre et d’amidon, plus tard elle va mieux et cet hiver elle a, enfin, pu marcher un peu pied nu sur des tous petits cailloux et sur la route elle pouvait enfin marcher dans se retenir. Mais dès le printemps et le passage à l’herbe (pourtant réduit), elle a de nouveaux été mal.
    Tout ça pour dire que la transition ce n’est pas si simple et que dans mon cas les hipposandales sont salvatrices. Hélas pour que ma jument soit bien il lui faut des semelles, avec elle a de belles allures et pose les talons en premier, ce qu’elle ne fait jamais quand elle ne les a pas. Les semelles noires de 12mm de sos sabots vont bien, mais elles ont une durée de vie trop limitée, 2 mois, 3 mois maximum, il faudrait que je les achète en gros.
    J’ai testé les old mac’s, les renegades et les epcis. Ma jument a les 4 pieds aussi larges que longs donc aucune hippo n’est vraiment adaptée.
    Les épics tenaient très bien au début, puis les talons de ma jument se sont un peu baissés, ce qui est normalement bien et pour une raison que j’ignore les épics n’ont plus tenues du tout aux allures vives, une catastrophe. Elles ne sont difficiles à mettre que les 5 ou 10 premières fois, ensuite elles s’assouplissent et ça va presque tout seul.
    Les renegades sont facile à mettre, il est facile de voir en l’enfilant si le pied est trop large ou trop étroit, ce qui n’est pas le cas avec les autres chaussures. Pour des pieds dont la taille n’est pas encore fixé c’est pas mal. Le plastiques est tendre et s’use plus vite que les autres. Certains ont eu des problèmes avec les scratchs. Moi j’ai perdu 2 fois ma chaussure (montée raide dans des cailloux, gros efforts sur la pince je pense), mais le scratch est resté fermé.
    Dans mon cas les old mac’s sont mes préférées : pas de câble qui casse sans prévenir (maudites epics !), en les surveillant régulièrement on voit où ça va casser. Je ne les ai jamais perdues et je fais de tout avec. Avec la guêtre je n’ai jamais eu de blessure, même avec des chaussures un peu grandes (à cause de la semelle, ou d’un prêt à une amie), j’ai trois tailles :2, 3 et 4 et j’adapte en fonction des pieds, des semelles, des parages, devant, derrière, comme je peux. Il est dificile de voir si le pied est trop grand, je passe mon temps à mesurer. Par contre je n’ai pas osé les mettre pour des rando ou autres, le plus que j’ai fait c’est 50 km en trois jours (20+20+10). Ma jument n’a ni la peau fine des arabes ni la peau super épaisse de certaines races.
    Je rêve des transitions mais j’attends d’avoir tué mes old mac’s (qui résistent bien) ou d’en avoir trop marre de me découper des semelles dans des mousses achetées en magasin de bricolage. J’ai peur que les transitions ne tienne pas aussi bien que les old mac’s (car soyons honnête en cas de gros effort c’est la sangle du paturon qui empêche la chaussure de partir, c’est aussi à cause d’elle qu’on ne peut pas mettre ces chaussures sur une rando) et que la semelle ne soit pas assez confortable ou qu’elle ne dure pas dans le temps…

    • Bonsoir,

      Les transitions n’iront pas pour des sorties régulières. Peut être les Back country? ou les Floatings.

      Il vous faut régler le problème métabolique de votre jument « pour de bon » et lui proposer un protocole de réhabilitation des pieds digne de ce nom.

      Du coup, les boots deviendront « un plus » mais elles ne devraient en aucun cas être obligatoire… cela exprime un problème.

      Les gens de Floating boots me l’ont bien expliqué, le cheval DOIT pouvoir bosser pieds nus!

      Les boots ne doivent pas remplacer la ferrure. Il faut donc trouver la ou les solutions.

  9. Bonjour,

    Merci pour ces informations très intéressantes ! Mes deux chevaux sont pieds nus depuis un an et pour mon arabe barbe tout se passe bien mais pour mon quarter horse de 6 ans, c’est encore très compliqué. C’est un cheval qui a été ferré trop tôt (2 ans et demi). J’ai le même souci que Jimie, mon cheval ne peut toujours pas marcher sur terrain dur même tout seul sans souffrir. J’ai fait venir une podologue et maintenant une pareuse qui pensent toutes les deux qu’il a une bascule de la phalange. Donc je patiente et je m’adapte à lui, en faisant beaucoup de travail à pied et de marche pieds nu sur le goudron. Pour les ballades je lui met des hipposandales. J’utilise les Back Country, le modèle rond pour les antérieurs et le long pour les postérieurs. Mon cheval est ravi avec ses chaussures car il adore la balade et ça lui remonte le moral de pouvoir sortir. Par contre il reste encore trop sensible sur les cailloux (pourtant je prend des chemins pas trop durs exprès) et ne peut pas partir longtemps sinon il n’avance plus… Est ce que mettre des semelles dans ses chaussures pourraient l’aider ?

    • Bonsoir,

      La sensibilité vient de plusieurs facteurs, aussi bien physiologique, physique que neurologique. Les semelles pourront « aider » mais une rééducation bien conduite sera plus efficace. Prendre son temps. Développer les structures les plus faibles. Remettre la sole périphérique en appuie. Bien chanfreiner la paroi pour limiter la pression sur le bourrelet coronal. Reculer le point d’impact… Revoir l’alimentation, le terrain, les oligos éléments, les éventuelles compensations et donc tensions musculaires qui persistes… Il y a pleins de pistes à explorer.

      • Côté alimentation je pense que c’est correct, foin et un peu d’orge germée pour donner les compléments alimentaires (algohm entre autre), il a de l’espace pour bouger (ce qu’il ne fait pas toujours parce qu’il a mal aux pieds) et une nouvelle pareuse qui le pare bien plus court pour qu’il ne s’appuie pas sur la paroi comme c’était le cas avant ! Je dois encore patienter et voire comment ça évolue mais c’est parfois très dur de voir son cheval souffrir depuis longtemps…

  10. J’ai relu cet article par hasard car il a été commenté récemment, et j’ai eu un doute par rapport aux Dallmer clogs. J’ai cherché et trouvé le mode d’emploi puis cherchées ‘en vrai’ pour voir. Elles sont ouvertes à l’arrière, mais ils livrent avec une barrette qu’il faut couper à la juste largeur du pied, puis fixer. Donc elles ne sont ouvertes à l’arrière que non utilisées, une fois ajustées et la barrette en place, tout est rigide. Et très rigide (j’en ai eu en main). Donc on se retrouve comme avec un fer egg-bar, mais en version hipposandale. Le maréchal qui m’en a montré une paire est le premier à les avoir plébiscitées, car elles étaient(agissaient exactement comme des fers (donc rigides au possible, appui périphérique, etc).

  11. Hello,
    Are you selling TURF KING 2 hoof shoes??
    If not, do You know were I can by them?
    They are absolutly the best hoof shoes I have tried in 20 years.
    Thank you in advance
    Janet Berglund Nikolesis
    Aramis farm, Lefkada

  12. I just happened to see your message
    I have turfking shoes for sale because they not any longer the good size but I used them very few times . I sell them if you want .(they are on « cheval annonce france »
    They are very confortable !!

  13. Bonjour,

    J’utilise les renegades sur ma jument demi sang arabe. Elles sont vraiment bien adaptées à ses pieds. Toutefois, je leur trouve des défauts: elles sont peu résistantes. En course, elles s’usent très vite.
    De plus, elles agripent peu le sol.
    Pour le prix auquel elles sont, je n’ai pas envie d’acheter plus de deux paires par an…

    J’hésite à prendre les viper ou à me tourner vers un autre modèle: glove ou epic.

    C’est pour courir sur 90 kms. Auriez vous des conseils à me donner?

  14. Bonjour,
    Site et articles très intéressants, merci!
    Pour ma part, j’ai une jument ONC merens x arabe de 8 ans, en pension au pré.
    Après discussion avec ma maréchale-ferrante, où je posais des questions sur le ferrage et les pieds nus, celle-ci m’a dit que ma juju était une bonne candidate aux pieds nus au vu de sa bonne qualité de corne (jamais un souci avec les fers, pour préciser).
    J’ai donc décidé de tenter le coup : la miss est déferrée depuis décembre. Au pré, nickel. En manège ou carrière, aucun souci, tout se passe bien. En balade, je pars pas plus d’1h et je fais attention aux chemin : elle chipote sur les chemin caillouteux, et comme elle « traîne des pieds », elle use un peu plus la pince, mais sur terrains souples ou sur route, ça va bien. Ayant eu une mauvaise expérience sur du goudron (glissage, fauchage de la jument, et moi coincée sous elle), je stressais beaucoup, et maintenant je revis : je suis donc très motivée pour la laisser pieds nus, surtout si c’est bien pour elle 🙂
    Comme je suis aussi cavalière d’extérieur, j’aimerais repartir sur des randos : demi-journée, journée, weekend, et sur des TRECs. Là je patiente volontiers, car ça en vaut la peine si ses petits petons en retirent des bénéfices. Cela dit, je voudrais quand même prendre des hipposandales pour profiter des sorties estivales.
    Après des heures de navigation sur le web, avec des pour et des contres pour tous les types d’hipposandales, je suis tentée par les Jogging Performance : j’aime bien le principe de la semelle souple qui fait fonctionner le pied quasiment naturellement. En terme d’utilisation ce sera des hipposandales réservée aux TRECs et à la randonnée.
    Pensez-vous que mon choix est pertinent?
    Merci d’avance pour vos avis et conseils!

  15. Bonjour,
    Merci pour votre site et vos analyses pleines de bon sens ainsi que votre modestie et j’apprécie le côté empirique(en partie) de votre travail souvent étayé et recoupé avec bon nombre d’articles. Merci egalement pour votre proposition de synthétiser nos diverses expériences de ‘néophytes'(c’est mon cas) qui osent le pied nu et hypposandales. J’ai un PS (de sport mais un amour de générosité et de gentillesse) qui a été ferré des 4 pieds jusqu’à ses 10 ans et au box, puis je l’ai déferré des postérieurs. Il est au pre depuis 2 ans en troupeau. Aujourd’hui, il a 13 ans et est déferré depuis 10 mois des antérieurs. Le MF sympa, lui fait un parage ‘pré’, (perso je ne sais pas faire : je râpe un peu la paroi pour arrondir). Le MF reconnait qu’il a de beaux pieds. Depuis, je sors en hipposandales Jump tek (pour info, j’avais pris ses fers pour choisir la taille et apparemment c’est pas trop mal). Je monte 3 à 4 fois/semaine et je continue de faire de tout: balade, carriere saut dressage, cross,… sans soucis. Il recherche tout de même systèmatiquement l’herbe et le macadam ne le gène pas( qq soit l’allure), les graviers et cailloux beaucoup. Ses sabots sont courts, les fourchettes se sont bien élargies et écrasées, il est apparu une incurvation de la sole, les lacunes sont profondes et les glomes ressemblent à du cuir lisse tanné, il n’ a plus de fourchettes pourries, par contre l’usure en pince semble importante et la paroi est très fine, de même que la ligne blanche. En lisant vos articles et en l’observant, je pense également qu’il a un hi/lo ;AG en avant panard léger et coude écarté ; AD cagneux coude serré, il saute en rabattant ses 2 post sur la gauche, il est souple à gauche sur cercle, raide à droite et moi même j’ai l’étrier droit plus court (pour compenser je suppose même si je dois l’être aussi ) et de traviole (vue de derrière). Il est asymétrique de face: plus épais coté gauche au niveau du quartier de la selle(j’ai changé pour une selle rembourrage laine que je fais reflocker au Changement de morphologie 2/an ainsi que l’arcade, l’arcon lui, est de forme pour haut garrot: un vrai PS). Depuis 2 mois environ, j’ai retrouvé mon cheval, plein de vie au ‘pré et le premier à galoper …ça fait plaisir!. Je précise que les hipposandales Jump tek englobent les glomes ( en mousse épaisse comme nos chaussures de randonnée) et le serrage sur le devant (comme les chaussures de skis) tiennent bien le pied. Si vous souhaitez des photos,dites le moi,…En tous cas votre site m’encourage dans ma démarche, éclaire bon nombre de questions (il n’est jamais trop tard!) et en amène encore plus…Poses la bonne question et tu trouveras peut être la bonne réponse…un jour. Merci encore.

  16. Bonjour
    j’ai décidé récemment d’essayer le parage naturel et mettre les boots à ma jument. TF pieds hyper plats. Ultra sensibles. Elle évite le moindre caillou sur un chemin.
    dans mon coin cel veut dire handicapée à vie si non ferrée.
    Mais des problèmes d’infection sont survenus cette année à cause du temps humide. Elle n’est pas ferrée habituellement l’hiver. Ferrée à partir de mai à novembre pour des ballades et travail vraiment cool.
    Un peu de saut, un peu de randos, un peu de dressage (une fois par semaine)
    Mais cette année donc ses problèmes de pieds la mettent en vacances jusqu’à récemment.
    Je souhaite la passer aux pieds nus peu à peu. La podologue me dit qu’elle n’aura jamais les pieds “normaux” vu qu’elle a été ferrée à l’âge de 18 mois pour les courses sulky. sauvée par moi à 2ans et demi. débourrée à 4.
    re-ferrée à 4 ans tous les hivers comme dit plus haut jusqu’en novembre 2015. Pieds nus et en arrêt jusqu’aujourd’hui.
    Elle va tout à fait bien et peut reprendre le travail.
    Des boots seraient donc une bonne solution.
    La podologue me conseille les Easy boots epic ou Renegade qui lui prennent que le sabot. car elle ne supporte pas d’avoir les paturons enserrés.
    D’après les mesures qu’elle a prises (la podo) ma jument chausserait du 3 en Easy boots. Aussi bien pour les ant que les post.
    En cm
    Ant G : Long 147 ; Large 136
    Ant D : Long 145 ; large 136
    Pos G : long 150 ; large 132 vers le talon ; 130 au milieu (forme générale ovale ; large en haut étroit en bas)
    Pos D : Long 150 ; large 126 vers le talon ; 135 vers le milieu (forme générale ovale ; plus rond que le gauche)

    En Renegade, je ne trouve pas de pointure correspondante. les boots longs (150) sont trop larges (150 aussi)
    Et les larges 135 sont trop courts.

    Ce que je trouve étrange c’est qu’elle n’a pas du tout à vue d’œil la m^me forme de pieds devant et derrière. C’est rond devant, ovale et étroit derrière.
    Et la pointure est la même chez Easy boots. Je risque de confondre quand je les mets car elles se forment à chaque pieds.

    Je signale que quand elle a des fers, elle avance sans hésitation partout et a des allures tout à fait normales. Alors que les fois où j’ai mis à l’essai des boots prêtés par la podologue. Elle avance très prudemment comme si elle va les perdre. Je n’ai jamais fait de ballade avec, juste marcher sur quelques dizaines de m.

    Que me conseillez-vous ?

    Au plaisir de vous lire
    merci
    jeanne

  17. Bonjour,
    Mon cheval vit au pré depuis 7 ans, il a toujours été pieds nus, herbe ou foin l’hiver, avec des copains, poil épais et brillant en plein hiver, caractère doux, mental stable. C’est un konik polski, très rustique, il n’est jamais malade. Une pareuse naturelle a remplacé le maréchal entre ses 6 et ses 7 ans mais me l’a mis sur les talons, pinces fuyant vers l’avant, fourchette toute petite. En juillet dernier, première fourbure de sa vie, puis deux abcès. Depuis le parage est repris, semble bien, mais il reste ultra-sensible des antérieurs. Nouvelle fourbure il y a douze jours, résorbée en deux jours, remise au pré, puis reprise de boiterie chronique et antérieurs en limite de fourbure depuis. Point commun des fourbures de juillet et de ce mois de novembre : il venait d’être vermifugé. Pourrait-il être ultra sensible au vermifuge ? Est-ce que je le remets au pré (herbe mais rase, foin), ou au box en diète (grand box, foin) ? Tous mes praticiens se contredisent (véto, ostéo, pareuse, shiatsu), on m’assomme de conseils à l’écurie (le ferrer à l’envers, le mettre sur les parois, le ferrer à l’endroit). Je n’en peux plus de ne pas pouvoir l’aider. C’est ma pareuse qui m’a recommandée votre site. Merci vivement de vos conseils, peut-être de votre possible intervention ? Je suis en Isère, et n’ai pas trouvé le fameux formulaire de contact.

  18. Bonjour,
    Je m’occupe actuellement d’un cheval qui a beaucoup souffert.Il a un pied de bot. Il a 25 ans. Pensez vous qu’une hypposandale pourrait l’aider, douleur, boiterie, afin qu’il finisse ces jours relativement bien. Merci

  19. Le choix est vraiment immense et je confirme : la taille est l’informations primordiale pour bien choisir ce type d’équipement ! C’est à s’y perdre… mais votre article est très bien fait et permet de s’y retrouver un peu mieux, merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s