Compte rendu d’un stage 2

CR Stage 2, à Chevagny les chevrières, Écurie Pierre-Yves Bourdon.

le 20 /2/ 16

Excellent stage, pour Claude et moi. Stupéfiant, en dépit de notre intérêt ancien et entêté sur le sujet, nous y avons encore beaucoup appris ! (Claude et Françoise ont déjà participé à 4 stages PEL, 2 stage 1 et 2 stages 2. ndlr)

Outre les rencontres sympathiques, la gentillesse de Sylène Monin et Pierre-Yves Bourdon qui nous reçoivent chez eux, aux écuries Écurie Pierre-Yves Bourdon, un grand merci à Guillaume qui nous annonce, pour commencer : la profession de pareur n’existant pas, les propriétaires de chevaux pieds nus se doivent d’apprendre à parer eux-même, parer pour un bon développement et un bon fonctionnement des pieds.

Merci aussi d’ouvrir la fenêtre pieds nus sur le vaste horizon des besoins du cheval, environnement, alimentation, PVA (potentiel vital actualisé) etc. Merci encore pour la merveilleuse vidéo de l’éloge de la fuite d’Henri Laborit ou l’inhibition de l’action.

Un peu de théorie

Surprise, la fourbure existe avant la domestication, paléontologie à l’appui. Curiosité et coup d’œil sur Wiki : Lane A. Wallett, à l’université de Floride a travaillé sur des P3 fossiles, vieilles d’un million années, fossiles des collections du Museum de Floride et du Smithsonian. La question qui se pose aujourd’hui : quel est le rôle joué par la domestication ? D’où le projet de prolonger l’étude sur des fossiles datant de 3500 av JC du Nord Kazakhstan, au tout début de la domestication des chevaux.

Que faire face aux problèmes de santé ? Penser aux EMA, aide à l’homéostasie. L’homéostasie ? Tout système revient à sa position d’équilibre s’il n’y a pas de perturbation. Voir Irène Grosjean et son alimentation vivante.

Surtout, ne pas négliger l’évaluation corporelle face aux problèmes d’obésité, plus courant qu’on ne le pense, et particulièrement garder en tête le schéma vue de dos (dessin de la croupe rebondissant à droite et à gauche du sillon vertébral) . Obésité égale difficultés pour les pieds qui supportent l’excès de charge.

Noter les variétés des formes du sabot avec les variations de l’angle palmaire (qui doit être en moyenne entre 5 et 8°), et par exemple le bull nose, le pied bot etc

L’angle palmaire ? Il a pour miroir les lacunes latérales. Capitales les mesures des profondeur des lacunes comme l’a expliqué en long et en large Pete Ramey. Ajouter à cela ce que Guillaume va répéter inlassablement : l’importance du point d’impact. Se souvenir que la maladie naviculaire est causée par un paturon qui ne fonctionne plus, c’est à dire, qui ne descend pas. Et ça, c’est encore un coup du point d’impact comme on le voit sur les pieds morts.

Pas de pied fonctionnel sans structures internes. Autrement dit, capital, l’appui de la fourchette pour un bon développement du coussinet, et des cartilages latéraux. Une fourchette en mauvais état nécessite de reculer le point d’impact. Une fourchette fonctionnelle va avec des coussinet et des cartilages fonctionnels. Et tout ça signifie aussi une bonne vascularisation et avec elle, une bonne évacuation des toxines. Et comment voir ces structures internes ? En regardant la fourchette mais encore les barres qui sont le miroir des cartilages. Le début (ou fin) des barres se trouve à la moitié de la fourchette. Une fourmilière relève d’un problème lymphatique , c’est une micro-fourbure

Et le SOC, seat of corn, c à d l’endroit des bleimes (par analogie au grain de maïs et aussi au cor au pied,  l’endroit sensible – on dit d’un agacement  « courir sur le haricot, et ce haricot, c’est aussi un cor au pied !)

A l’extrémité de la P3, les processus palmaires, arrivent au niveau du SOC. Le point d’impact est situé derrière le SOC.

– traitements pense-bête, en vrac :

bicarbonate de K, sulfate Mg hydraté, huile de Ricin, EMA chez EMRO CERHYDA (sol mère)

vinaigre, citron : un acide mais basifiant en raison de son contenu minéral

field paste : la couche blanche = exfoliation, no problème.

Zéolithe, Vitabay, 34€:kg = détox des métaux lourds

Vertranquil / strongle et (ce qui les suit) taenia

bactéries, EM, l’immunité

Parage pratique

Sur pieds morts, franchement, j’ai du mal (l’odeur, l’idée…) et pourtant ! Ici on sait, ou ne sait pas, comment, avec précision, placer les repères, évaluer le pied et ses problèmes pour  décider du protocole de parage à respecter. Pourquoi ? Nos difficultés s’imposent face à un pied très différent de ceux dont on s’occupe à la maison, sur nos chevaux, fort heureusement bien vivants. Pied droit, pied gauche, antérieur, postérieur  :  reconnaître le pied sur les bons critères. Excellent exercice.

Sur des pieds bien vivants, penser aux mouvements d’un cheval se déplaçant en tout terrain, avec des distorsions en 3 dimensions sur le sabot et le pied tout entier, plus une stimulation par en dessous de la sole : distorsions et  stimulations assurent la croissance des structures internes et le bon fonctionnement du pied.

Parer, c’est assurer une prévention pour éviter traitements et boiteries

Le petit exercice de parage, jouer sur le chanfrein en allant jusqu’à la ligne blanche OU en laissant de la paroi interne, n’est pas gratuit. La 1ère solution exposera plus la sole et donc la stimulera, MAIS aura tendance à sensibiliser le cheval si sa sole est encore fine.

Méthode :

1 Placer les repères (voir pièce jointe)

2 évaluer

3 protocole de parage (pièce jointe)

4 vérifications

Tout est devenu plus logique, plus simple à mettre en place, génial ! Quelle pédagogie ce Guillaume.

Ostéo par Amélie Barichard

Pour quatre pieds, seulement deux fonctions différentes : les antérieurs ont la responsabilité de la réception du poids, les postérieurs, celle de la propulsion.

Regarder et regarder encore les vidéo : biomecanica do movimiento, dehnungshaltung

et les modélisation de Beaupère Pierre (in Cheval Savoir – si j’ai bien compris).

Quelle est la différence entre l’ostéo équine et celle concernant l’humain ? La quadrupédie. Mais oui,  le cheval n’est pas manuel comme nous, et ça change tout.

Un droitier charge plus sur l’épaule droite, conclusion, l’antérieur droit, plus chargé s’avance moins loin, et même, peut aller vers la droite tandis que le postérieur gauche devient plus faible, parfois fera un écart à gauche en ligne droite. Tout se comprend lumineusement avec l’effet ciseau : allongement à droite pour un droitier (dessin)

Pourquoi un pied billarde-t-il ? A titre de compensation pour mieux poser les pieds. Ainsi, en attelage, le cheval qui fait de gros efforts billarde pour compenser avec ses épaules. Bien sûr que Jerry ne billarde pas un brin.

Pour aider votre cheval et l’ostéo qui le soigne, apprendre à bien observer son cheval :

1 en statique

2 en mouvement sur ligne droite, aller, retour,

(stupeur, il semble que peu de gens savent demander au cheval de marcher à l’épaule, ce qui dégage la vue)

Une bonne observation procède en quatre phases :

2/1 observer le général

2/2 observer de face, ce qui bouge au niveau de l’épaule

2/3 observer au niveau des fesses, ilium, ischium

2/4 terminer par évaluer le ou les membres raides, allure générale, dégingandée ou non

 

On pourrait parler de dissymétries, de masses musculaires, des effets de tomber sur une épaule, de raideurs, de pose en pince, de diagonales etc.

Quand la dissymétrie est trop forte, cela peut se terminer par la maladie naviculaire

Je retiens la remarque de Yacine pour une sciatique de l’étalon, penser aussi au shiatsu.

High Low : souvent on dit génétique, mais aller voir votre ostéo dit Amélie.

Le low, P3 n’a pas le bon angle, d’où pathologie, le high présente souvent une usure en pince

 

C’est une première pour moi en ostéopathie, cette fois j’observe sans me mélanger les pédales (ou presque), et même je trouvera ça fastoche si on ne cherche pas à faire autre chose que regarder, dans l’ordre, 1, 2, 3 , 4.

Bravo Amélie.

2 réflexions sur “Compte rendu d’un stage 2

  1. Bonjour, vous parlez de plusieurs pièces jointes dans votre article. Où y a t on accès s’il vous plait ? Merci d’avance. FC.

  2. Super stage de N2 , qui permet de renforcer les connaissances et de combler les lacunes du N1.
    Mais, il reste beaucoup à apprendre, car ces petits pieds, nous cassent bien les pieds avec leurs multitudes de problèmes tous différents. La difficulté n’est pas tant dans le soin, quoi que! Mais dans le POURQUOI afin de permettre l’homéostasie, un vrai casse tête!
    Les pieds ne sont QUE la réultante des différents soucis de la vie que nous faisons SUBIR à nos chevaux, même les plus choyés.
    Cela nous impose d’être de bons observateurs, mais aussi avoir plus ou moins des connaissances sur bien des domaines ( environnement, alimentation, ethologie, ostéo, vermifuge, vaccin…….) pour déjà essayer de ne pas NUIRE.
    Merci de nous faire prendre conscience de tout ce qui implique le bon fonctionnement du pied pendant ces stages.
    Merci à Guillaume et Emilie dont les compétences ne sont pas à mettre en doute, les argumentations tiennent bien la route ( avec études et références scientifiques) ,ce fut une belle
    Collaboration qui enrichit ce stage.
    Ils ne vous restent plus qu’a pondre le programme du N 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s